Sécurisation des communes frontalières : L’ABCF aux côtés de Matéri et Boukombé

Ecoutez le post

La 3ième étape de la tournée nationale de prise de contact, engagée, il y a trois semaines, par le Bureau Exécutif National de l’Association Béninoise des Communes Frontalières (ABCF), dans les communes frontalières, s’est achevée le 8 juillet dernier par les communes de Matéri et de Boukombé.

L’objectif de l’ABCF est de s’enquérir des problèmes auxquels ces communes frontalières sont confrontées dans leur cohabitation avec les pays voisins afin de définir un plan d’actions pour venir en appui à ces dernières pour que règne dans nos espaces frontaliers l’esprit du bon voisinage gage d’une paix durable.

À leur descente à Matéri, les membres de la délégation ont été accueillis par le Maire Robert KASSA avec son équipe dans une ambiance des plus conviviales.

Les premiers échanges ont porté sur l’attaque terroriste survenue à Dassari dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juin 2022. Face à cette triste situation qui a troublé la quiétude de la population de Matéri, le Président de l’ABCF, Chef de la délégation, a présenté au Maire et à l’ensemble du conseil communal les compassions du BEN et les a rassurés de la disponibilité de l’association à les accompagner pour que règnent la quiétude et la sécurité dans la commune. Il a par ailleurs, rappelé à l’assistance le motif de la tournée, la vitalité de la coopération transfrontalière et la question sécuritaire.

Dans cet exercice, il a été appuyé par les membres de la délégation en l’occurrence le représentant du DG ABeGIEF qui n’a pas manqué d’insister sur la gestion qui importe désormais de faire des frontières. Dans leurs interventions, le Maire de Matéri et ses collaborateurs ont salué l’initiative tout en décernant un satisfecit au DG/ABeGIEF, au Président et leurs équipes respectives pour leur engagement et détermination à œuvrer pour la sécurisation des espaces frontaliers du Bénin. Ils ont souhaité que les projets intégrateurs soient effectifs au profit des populations de ces communes frontalières.

Par ailleurs, l’autorité communale de Matéri a profité de l’occasion pour égrener ses doléances, lesquelles doléances, si elles sont satisfaites, permettront à ses administrés de mieux se sentir chez eux et d’éviter de se comporter comme des apatrides. On pourrait comprendre que le Maire est préoccupé par le manque de voie bitumée sur son territoire, la pénurie d’enseignants qualifiés dans les écoles, l’insuffisance d’éclairage public et de l’eau potable, la faible couverture des réseaux GSM, le manque d’un local approprié pour abriter le commissariat central et l’USSF de Gouande, le manque de moyens roulants et surtout de véhicule de commandement pour le commissariat central, la quasi inexistence des stations-services.

Au regard de ces besoins, l’autorité a plaidé en faveur des actions réalistes dans les meilleurs délais vu la période de turbulence que traverse la population de Matéri. Les membres de la délégation ont promis de porter à qui de droit leurs doléances, et par ricochet les ont rassurés de leur proximité.

La délégation de l’ABCF a ensuite visité le commissariat de l’arrondissement frontalier de Gouandé. Celui-ci abrite l’USSF commandée par le Brigadier-chef MESSAH Antonio. Le constat est un peu alarmant sur les lieux selon que les agents de sécurité sont logés dans un bâtiment de l’ex maternité qui est presque amorti. Il est souhaité qu’une synergie d’actions soit organisée pour la construction d’une infrastructure devant abriter le commissariat. Selon le Brigadier-Chef, son unité a besoin de l’éclairage et d’un forage afin de venir à bout de leurs souffrances.

Enfin, le cap a été mis sur la ligne frontière à Doga où se trouve la borne 227 entre le Togo et le Bénin. À ce niveau, le représentant du DG ABeGIEF s’est prêté aux préoccupations de la délégation au sujet de cette borne.

Pour s’assurer de la vitalité du bon voisinage, un tour a été fait sur le pont en cours de construction sur la rivière Pendjal (Pendjari) par la partie togolaise pour faciliter le franchissement de cette rivière et fluidifier le trafic dans ce secteur. L’équipe a eu l’honneur d’être reçue par le Maire SAMBIENI Benjamin du Penjal 1 du Togo. Très ému, celui-ci a pris le risque de traverser le fleuve par barque traditionnelle pour accueillir la délégation en guise de signe du bon voisinage entre les deux communes frontalières sur la rive droite du cours d’eau.

La délégation a terminé son périple par l’étape de Boukombé où elle a été reçue par le PAM entouré du SE et des cadres de la mairie.

Il faut noter que les préoccupations restent les mêmes et les cadres ont souhaité que l’ABeGIEF et l’ABCF les accompagnent dans l’animation des zones frontalières par l’implantation des infrastructures dignes du nom afin que cesse le phénomène de marginalisation noté au niveau de la commune.

Le point global de la tournée a été fait et des recommandations ont été formulées. Il s’agit, entre autres, du renforcement du maillage sécuritaire au niveau des frontières avec un personnel suffisant et de matériels adéquats, du renforcement de l’offre des services collectifs de base, de l’installation et l’animation des cadres de concertation entre les différents acteurs frontaliers du Bénin et les communautés voisines.

La délégation est composée du Président Simon Adébayo DINAN, Maire de Pobè, du Secrétaire Général Délidji HOUINDO, Maire de Savalou, du Secrétaire Chargé du Suivi des Infrastructures socio- communautaires et de Sécurité  Germain Sourou WANVOEGBE, Maire d’Adjarra, du  Secrétaire Permanent de l’ABCF François Xavier OGOUDELE et du représentant du DG/ABeGIEF Dr. Alfred ONIBOUKOU, Chef Cellule des Relations avec les Collectivités Territoriales.

Secrétaire Permanent / ABCF

Votre publicité ici? Tel:(+229) 60 88 91 28 / 97 76 27 37, redaction@leleaderinfobenin.net
Article précédentBénin : Cessation de l’établissement de cartes nationales d’identité non biométriques
Article suivant𝐃𝐄𝐈 : Roger Tawès, Directeur Adjoint par intérim

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici