Thèse de Doctorat à l’UAC : Finagnon Josée Bernice Houessionon prône la valorisation de la viande de canard

Ecoutez le post

Dans un mémoire de thèse de doctorat soutenu le jeudi 16 dernier portant sur le thème « Caractérisation morphologiques et zootechniques et qualité technologique et organoleptiques de la viande de la population locale de canards de barbarie au sud-Bénin », Dr Finagnon Josée Bernice Houessionon relève l’importance de de la consommation de la viande de canard.

Selon l’impétrante, la viande de canard est de moins en moins consommée au Bénin en raison du mythe qui l’entoure et des appréhensions de certaines traditions. Et pourtant c’est une viande savoureuse et tendre dont les qualités gustatives sont ignorées des populations. Pour changer la perception des populations face à ce palmipède, Finagnon Josée Bernice Houessionon s’est intéressée, dans ses travaux, aux canards de Barbarie, à son mode d’élevage et à son alimentation. Il en ressort trois types d’élevage notamment l’élevage traditionnel, l’élevage des oiseaux en captivité et l’élevage avec un système de basse-cour où les canards sont en plein air ou en captivité. Et dans ces différents types d’élevage, l’on distingue plusieurs variétés de canards.

Pour le Directeur de Thèse, le Professeur Issaka Youssao Abdou Karim, le canard fait partie des ressources animalières négligées par la recherche. Il s’est donc agi pour l’impétrante de travailler sur le système d’élevage, l’aspect zootechnique et sur la qualité de la viande. L’objectif étant de voir comment améliorer cette viande en tenant compte de la croissance et de la qualité de la viande tout en prenant en compte l’avis des éleveurs et des consommateurs. « Ses résultats constituent une base pour un développement durable de l’élevage des canards au Bénin ».

Présentant les résultats de ses enquêtes, l’impétrante relève estime que ses travaux de recherche ont pour objectif « de réduire le déficit de protéines animales dans la consommation. Toutes choses possibles avec la valorisation de la viande du canard de Barbarie ». Des études qui pourront servir de structure de base pour les structures de recherches et pour l’intensification de cette filière.

Au terme de sa présentation, les travaux de recherche de Finagnon Josée Bernice Houessionon ont été acceptés par le jury, après délibération. Elle est donc admise au grade de Docteur avec la mention très honorable suivi des félicitations du jury.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici