Mariam Chabi Talata : Sa démission attendue au Parlement

Ecoutez le post

Mariam Chabi Talata, nouvellement élue Vice-présidente du Bénin devra désormais déposer sa démission du poste du parlement où elle occupe les fonctions de première vice-présidente.

Après la victoire de son duo avec Patrice Talon, Mariam Chabi Talata ne pourra pas cumuler ses fonctions de première vice-présidente de l’Assemblée nationale avec celle de vice-présidente du Bénin et devrait dans les jours prochains déposer sa démission au Parlement. Ainsi dispose la constitution du Bénin en son article 54.

« Les fonctions de vice-président de la République sont incompatibles avec l’exercice de tout autre mandat électif, de tout emploi public, civil, ou militaire et de toute autre activité professionnelle » renseigne la loi.

Ainsi sa démission va non seulement réduire le nombre de députés au Parlement mais aussi créée une vacance au niveau du bureau du Parlement en ce qui concerne le poste de premier vice-president. Ayant suppléé en 2019 au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Sacca Lafia, resté au gouvernement, le siège Mariam Chabi Talata sera vacant jusqu’à la fin de la législature; la loi n’ayant pas prévu les conditions de remplacement d’un suppléant.

Pour rappel, la Cour constitutionnelle a confirmé ce mercredi 21 avril, la victoire du duo Talon-Talata après la Présidentielle du 11 avril dernier. Selon les résultats définitifs proclamés, le duo Talon-Talata est vainqueur du scrutin présidentiel avec 86,29% dès le premier tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici