Mafia foncière à Calavi : Des anciens maires inquiets

Ecoutez le post

Comme nous l’avions annoncé dans l’une de nos parutions, en occurrence celle-ci : Mafia foncière à Calavi : Les révélations du Maire Ahouandjinou, les têtes commencent à tomber.

En effet, selon des informations

rapportées par le média en ligne Le Portail, « deux anciens maires de la commune d’Abomey- Calavi du Bénin, George Bada et Patrice Hounsou Guèdè » sont inquiétés et déjà il y en a qui était ce mardi 29 septembre en audition au tribunal de première instance de deuxième de classe de ladite commune.

C’est dans le cadre des affaires domaniales soulevées ces derniers jours dans la commune d’Abomey-calavi, avec les cas de vente anarchique des parcelles et des réserves administratives détectées par l’actuelle mandature sous l’égide de Angelo Ahouandjinou. Il s’agirait de l’affaire des 39 hectares de terrains dispatchées. Les anciens maires d’Abomey Calavi retournent devant le juge dans deux semaines selon le tribunal.

Que savoir de la affaire domaniale de plus de 39 hectares ?

Le collectif des associations de développement de l’arrondissement de Calavi (OGTAC-ADEICA) a saisi, par plainte la Brigade économique et financière enregistrée sous : Bef cala/2017 /RP N°3144 du 14 juin 2017. La plainte visait le sieur Georges Bada, maire de la commune d’Abomey-Calavi. Il lui est reproché la violation de l’arrêté préfectoral N°2/337/Dep-Atl-Litt/SG/SP-CP du 2 novembre 2012 portant suspension des morcellements, ventes et dédommagements des sinistrés à partir des réserves administratives communales dans les départements de l’Atlantique et du Littoral. Le même domaine, d’une superficie de 39 hectares 69 ares et 18 centiares est objet du jugement N°015/1CB/06 du 16 mars 2006.

En plus des deux anciens maires, on apprends aussi que le chef de l’arrondissement central, Bernard Hounsou, a été écouté par le procureur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici