Affaire châtiments corporels chez les Ogboni : 36 mois de prison avec sursis pour Owolobè

Ecoutez le post

L’empereur Kabiessi Owolobè a été condamné ce vendredi 17 juin 2022 à 36 mois de prison avec sursis et une amende de 100 000 francs Cfa dans l’affaire « coups et blessures volontaires » exercés contre l’un des membres de la fraternité Ogboni.

La sentence de l’empereur Kabiessi Owolobè a été donnée par la Cour d’appel de Cotonou après l’appel de la décision du Tribunal de première instance de première classe de Cotonou le 26 octobre 2021 où il avait été relaxé au bénéfice du doute et ses 8 ministres à 3 ans de prison ferme et une amende de 200 mille francs CFA.

Désormais donc Kabiessi Owolobè est condamné à 36 mois de prison avec sursis et une amende de 100 000 FCFA.

Des huit (08) ministres poursuivis, quatre (04) ont été condamnés à 12 mois de prison ferme et une amende de 100 000 francs CFA chacun.

Pour rappel, l’empereur Kabiessi Owolobè et ses 8 ministres sont poursuivis pour « complicité de coups et blessures volontaires » et « coups et blessures volontaires».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici