Groupement CERFER/CFTTP : Remise d’attestations aux apprenants formés

Ecoutez le post

La fin de la première vague de formation de 200 jeunes béninois aux métiers du génie civil, du BTP et de l’entretien routier dans le cadre du projet d’aménagement et de bitumage de la route cotonnière a été marquée par la remise d’attestations respectivement aux récipiendaires de Lomé, le jeudi 09 juin 2021 dans l’enceinte du CERFER et à ceux de Djougou, ce lundi 13 juin 2022 à leur lieu de formation, le Centre Saint Ambroise.

C’était de part et d’autre, en présence des autorités politico-administratives du Bénin et du Togo.


Étape de Lomé

Dans cette matinée du 09 juin 2022 au CERFER à Lomé, la cérémonie officielle de remise d’attestations aux récipiendaires en BTP et en entretien routier a conjointement été présidée par le représentant du ministre togolais des Infrastructures et du Transport, le représentant pays de la BAD et les directeurs généraux du CERFER et du CFTTP du Bénin.

C’est d’abord le directeur général de Centre de Formation des Transports et des Travaux publics du Bénin qui est intervenu, assurant la présentation dudit projet financé par la Banque Africaine de Développement au profit des jeunes hommes et femmes béninois désœuvrés. Après lui, le représentant du bailleur a indiqué le souci des dirigeants et des Partenaires Techniques et Financiers, à relever le défi de la lutte contre le chômage des jeunes à travers des emplois durables et l’entreprenariat.

Fier d’avoir tout donné en termes de connaissances théorique que pratique, le directeur général du CERFER, -la structure régionale en charge desdites formations- a pour sa part, félicité les apprenants pour leur assiduité, leur discipline et leur persévérance, soutenant qu’ils sont “outillés et prêts à servir“. Car à ses dires, ils ont relevé les défis importants au niveau intellectuel et ils sauront désormais, tirés profit de ladite formation qui n’est rien d’autre qu’une “voie, un chemin qu’il leur appartient de continuer à tracer par le travail, l’exigence, l’ouverture au monde, l’ouverture au savoir et l’ouverture aux autres“. A-t-il pour finir, remercier le corps enseignant, la direction de la formation et la direction de l’Administration financière avant d’exprimer la volonté et la disponibilité du CERFER à davantage offrir son accompagnement.

Quant au représentant de Madame le ministre, il s’est fait le devoir de souligner que ces transferts de compétences entre le Bénin et le Togo relèvent de la volonté de la Conférence des chefs d’État du Conseil de l’Entente présidée par Son Excellence, Faure Essozimna Gnassingbé. Aussi, il a exprimé les reconnaissances du Gouvernement togolais à l’endroit de la BAD qui s’avère son partenaire financier privilégié, lequel projette d’ailleurs, doter le CERFER en matériels de pointe et de nouveaux bâtis. À sa suite, c’est le représentant des impétrants qui a fermé la série des interventions pour leur mot de gratitude aux formateurs, aux groupements CERFER-CFTTP et au bailleur avec la promesse de faire un bon usage des connaissances acquises. La remise effective d’attestation a mis fin à cette Cérémonie.



Étape de Djougou

La cérémonie officielle de remise de parchemins aux impétrants s’est déroulée dans la Salle de Conférence du Centre St Ambroise de Djougou sous l’égide des directeurs généraux du CERFER et du CFTTP en présence des représentants de l’autorité communale et de celui de la cellule dudit projet.


Après son mot de bienvenu plein de sens adressé à l’assistance, le Prof. Samah en sa qualité de Mandataire du Groupement CERFER-CFTTP a prodigué ses sages conseils aux impétrants qui ne devront plus attendre quoi que ce soit ; ils ont désormais les armes nécessaires pour un auto-emploi durable et pourquoi pas pour la création de la richesse. Toujours est-il que le septuagénaire a soutenu au nom de l’Institution sous-régionale, le CERFER qu’il dirige, être encore davantage en mesure d’accompagner les États, les privées et mêmes les individus dans leurs projets respectifs de formation dans les domaines du BTP, du génie civil et de l’entretien routier.


Après la brève présentation du projet, faite par le directeur Macaire Gbèdayi du CFTTP, Aloukpé Rubens, représentant de la Coordination dudit projet a exprimé sa gratitude l’endroit des formateurs et du CERFER qui n’ont ménagé aucun effort pour tout donner en termes de connaissances. Félicitant les récipiendaires, il a tout de même souhaité qu’ils valorisent au mieux, le savoir pour lequel, ils se sont adonnés pour deux mois. À sa prise de parole, Adamou Biaou Sabirou, représentant le maire, a présenté les excuses de son mentor empêché, avant de se réjouir de l’aboutissement desdites formations qui honorent la jeunesse béninoise depuis Djougou. À ses dires, il est venu constater un pan de ce qu’a évoqué hier même sur l’ORTB, le ministre béninois des PME concernant sa localité. À toutes et à tous, il a transmis les amitiés du maire et a fini par des conseils au profit des apprenants.


Un intervenant particulier s’est prononcé en ces lieux ; le Père Louis, directeur du centre ayant abrité les Formations. Il a exprimé sa tristesse de voir partir des amis avec qui il a partagé deux mois entiers. Au nom de cette amitié, il a conseillé cette jeunesse en quête d’emploi et souhaité au nom du Centre St Ambroise que d’autres formations du genre, les unifient davantage. À sa suite, c’est le représentant des récipiendaires qui a adressé le remerciement à tout le monde au nom de ses camarades. Avant leur départ, les officielles ont procédé à la remise des attestations comme convenu.
Cette deuxième et dernière cérémonie de remise d’attestations marque la fin de la première vague de formation de 200 jeunes dans le cadre de la composante “c“ du projet d’aménagement et de bitumage de la route cotonnière : Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara.

Cap sur la seconde vague qui mobilise d’ici peu, d’autres potentiels apprenants ; une centaine pour renforcer le programme d’employabilité des jeunes au Bénin. Ces formations entièrement financées par la BAD comportent en tout, 15 corps de métiers plus une formation spéciale de tous les apprenants dans le domaine de l’entreprenariat et de la protection de l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici