Enseignement primaire et secondaire : Le gouvernement veut constituer une base de données des aspirants

Le conseil des ministres a décidé de la constitution d’une base de données des aspirants aux métiers d’enseignants du primaire et du secondaire général. En effet, cette décision fait suite aux différents diagnostics réalisés sur le système éducatif béninois qui ont révélés un déficit quantitatif et qualitatif en personnel enseignant.

Il s’agit plus spécifiquement, dans un premier temps, d’ouvrir des registres d’inscription à l’intention des titulaires :

– d’un diplôme des Ecoles Normales d’Instituteurs (ENI) et des Ecoles Normales Supérieures (ENS) ;

– d’un diplôme de Baccalauréat au moins et candidats aux métiers d’enseignants à la maternelle et au primaire ;

–       d’un diplôme de Licence dans une discipline enseignée et candidats aux métiers d’enseignants du 1er cycle du secondaire général ;

–       d’un diplôme de Maîtrise ou de Master 2 dans une discipline enseignée et candidats aux métiers d’enseignants du second cycle du secondaire général.

Dans un second temps, une appréciation des compétences des aspirants inscrits sera faite et permettra de constituer la base de données. Une base de données qui va permettre de régler la question de qualité en offrant les formations requises aux aspirants dans les conditions idéales. D’autant que cette initiative est de nature à mieux structurer et planifier le recrutement du personnel enseignant dans les ordres concernés, et ainsi apporter une réponse convenable au manque qualitatif et quantitatif d’enseignants.

De quoi procéder à l’amélioration du niveau des apprenants béninois et par ricochet du système éducatif.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *