Éliminatoires CAN 2023 : Réaction de quelques Écureuils

Les Écureuils du Bénin sont logés dans le groupe L à l’issue du tirage des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023.

Dans ce groupe, les Écureuils du Bénin vont défier le champion en titre le Sénégal le 30 Mai prochain, la Mozambique le 14 juin et le Rwanda le 19 septembre pour la phase aller des 1ère, 2ème et 3ème journée des éliminatoires. 

Voici les impressions de quelques joueurs suite au tirage au sort.

Désiré S. Azankpo 

« Ça va être compliqué mais on a toutes nos chances de se qualifier. (…) Après tout ce qui s’est passé lors des qualifications de la dernière Can, je pense qu’aujourd’hui on a un peu à cœur de redonner le sourire au peuple béninois qui le mérite. Il y a ce petit sentiment de revanche qui doit nous pousser à plus. Je pense que ça va être compliqué certes parce qu’il n’y a plus de petites équipes en Afrique mais on a toutes nos chances ».

Michael Poté 

 « C’est un beau challenge, ça ne sera pas évident (…) il ne faut pas surestimer les autres équipes comme le Mozambique et le Rwanda. C’est intéressant, c’est toujours excitant de jouer ce genre de compétition. (…) ça ne sera pas facile mais je sais qu’avec une bonne organisation dans tous les sens du terme, de l’intérieur comme de l’extérieur, en allant tous vers la même voie, comme on a su faire par le passé, je pense qu’on aura une petite chance ». 

Steve Mounié 

 « On est tombé dans un groupe assez homogène face au championnat d’Afrique tout d’abord. On sait à quel point leur équipe est talentueuse. Pour leur prendre des points, ça ne va pas être une mince affaire. Il y a aussi le Mozambique et le Rwanda, deux nations que je n’ai jamais affrontées mais j’ose espérer que c’est deux nations qui produisent du beau football. Je pense que ça ne va pas être simple de jouer face à ces deux pays. (…). L’important, c’est qu’on prenne match par match, qu’on reste concentré de la première journée à la dernière journée (…). Les dernières journées à l’extérieur nous ont fait défaut et on n’a pas envie que ça se reproduise ».

Rodrigue Kossi 

« Il faudra être concentré jusqu’au bout et jouer chaque match comme une finale afin d’éviter les calculs de dernières minutes (…). Toutes les équipes sont à prendre au sérieux. (…) Le Bénin n’a pas le choix que de puiser dans ses ressources et expériences passées pour être parmi les deux premiers. Nous avons déjà vécu de bons et mauvais souvenirs qui nous permettront sans doute d’être plus forts. En plus, nous aurons à cœur de regagner toute l’estime du peuple béninois ».

Votre publicité ici? Tel:(+229) 60 88 91 28 / 97 76 27 37, redaction@leleaderinfobenin.net
Article précédentÉliminatoires CAN 2023 : « Nous allons tout donner » Moussa Latoundji
Article suivantMairie de Cotonou : Le Secrétaire Exécutif, Nestor Bossou installé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici