Augmentation anarchique du prix du Ciment : Le gouvernement siffle la fin de la récréation

Ecoutez le post

Le Conseil des ministres de ce Mercredi 23 mars a sifflé la fin de la récréation et met un terme à l’augmentation anarchique du prix de vente du ciment au Bénin.

Le prix de vente du Ciment est désormais fixé au Bénin à travers le conseil des ministres qui met ainsi un terme à l’augmentation anarchique observée ces derniers jours dans quelques entrepôts du pays.

Selon le point du Conseil des ministres, il ressort que les prix de sortie d’usine du ciment n’ont pas fait l’objet d’augmentation. Ceux-ci sont maintenus à leur niveau actuel jusqu’au 30 juin 2022. En conséquence, le prix de la tonne au consommateur est plafonné ainsi qu’il suit :

  • Cotonou / Atlantique-Littoral : 75.000 FCFA ;
  • Porto-Novo/ Ouémé-Plateau : 74.000 FCFA ;
  • Comè/ Mono-Couffo  : 77.000 FCFA ;
  • Parakou/ Borgou  : 82.000 FCFA ;
  • Djougou/Donga : 82.000 FCFA ;
  • Natitingou / Atacora : 85.000 FCFA ;
  • Kandi / Alibori : 85.000 FCFA ;
  • Malanville/Alibori : 90.000 FCFA ;
  • Bohicon/Zou  : 74.500 FCFA ;
  • Dassa-Zoumè/Collines  : 77.000 FCFA

Les producteurs et les distributeurs opérant dans le domaine sont invités à s’y tenir poursuit le relevé du conseil des ministres. Pour rappel l’annonce d’un projet de construction d’une cimenterie de capacité 5.000 tonnes de clinker/jour au Bénin avait été faite il y a quelques mois par le gouvernement.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici