Xénophobie et pillage en Afrique du Sud : Un Béninois perd 11 véhicules de luxe de son magasin

Temps de lecture estimé: < 1 minute
Images d’illustraitons

L’Afrique du Sud, connaît depuis dimanche 1er septembre 2019, un regain de violences xénophobes. Dans le viseurs des émeutiers, les populations immigrés accusées de voler le travail des natifs. Au nombre des ces victimes figurent déjà des béninois.

Selon le Parti « Restaurer l’Espoir » de Candide Azannaï, un «de nos compatriotes dont le magasin de vente de véhicules de luxe aurait été attaqué, aurait perdu onze (11) véhicules de luxe saccagés et calcinés». Des allégations, rapportées par La Nouvelle Tribune, dont le SG du parti dit en avoir les preuves à travers une vidéo à leur disposition.

LIRE AUSSI :

Xénophobie en Afrique du Sud: « Restaurer l’Espoir » appelle le gouvernement à protéger les béninois vivant en Afrique du Sud

Une situation des plus déplorables, poursuit le parti, qui explique que les compatriotes béninois vivant et travaillant en Afrique du Sud, (environ 700 personnes d’après les renseignements donnés de certains relais sur place), contribueraient à l’économie béninoise à hauteur d’environ seize (16) milliards de francs CFA par an.

Or avec les émeutes, beaucoup d’entre eux auraient vu leurs biens pillés et certains, mêmes, passés à tabac.

C’est pourquoi, le parti « Restaurer l’Espoir » condamne ces actes regrettables et appelle la diaspora béninoise dans ce pays à plus de vigilance et le gouvernement à prendre des dispositions nécessaires pour le retour de ceux qui s’étaient désireux de rentrer au pays.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *