Violences postélectorales : Moïse Kérékou recommande un dialogue politique inclusif pour le retour de la Paix

Dans un post sur sa page Facebook, Moïse Kérékou, s’est prononcé sur les récents incidents survenus au Bénin au lendemain du scrutin législatif. Des incidents qui ont fait de nombreux dégâts. Selon lui, le retour à la paix passe par un dialogue politique inclusif. Lire son post : 

LIRE AUSSI : 

Crise postélectorale : “3 propositions pour conjurer le péril qui nous guette” selon Mathias Hounkpe

En notre qualité d’Ambassadeur de Paix et de citoyen béninois, nous déplorons les violences qui ont émaillé le processus électoral ayant conduit aux élections législatives du 28 avril passé. Particulièrement, nous déplorons les actes de vandalisme perpétrés le jour du scrutin et les tensions post scrutin. Nous condamnons l’escalade de violence le 1er mai et la répression brutale des forces de sécurité et de défense. En effet, l’usage excessif et disproportionné de la force contre les manifestants a occasionné des pertes en vies humaines. Est-il besoin de rappeler que chaque vie est sacrée ?

Aux familles éplorées, nos sincères condoléances et du courage. Nous nous réjouissons qu’une enquête ait été ouverte par les autorités pour situer les responsabilités. Nous la souhaitons si possible impartiale et internationale.

Nous recommandons un dialogue politique inclusif pour le retour de la Paix dans notre cher et beau pays le Bénin.

Dieu bénisse le Bénin !

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *