Vincent Francis Kpohihoun au sujet du Teqball : Une nouvelle discipline sportive en vogue au Bénin

Ecoutez le post
Vincent Francis Kpohihoun

L’univers sportif béninois regorge en son sein de plusieurs disciplines, parmi lesquelles figure le teqball, une nouvelle discipline sportive en vogue dont la fédération est dirigée par Vincent Francis Kpohihoun.

Quelle est la genèse du teqball au Benin ? et quelles sont les reformes prévues pour hisser ce sport au Benin ? Pour répondre à ces différentes questions le média Le Leader info Benin s’est rapproché du président de la Fédération Béninoise de Teqball, Vincent Francis Kpohihoun.

Le leader info Benin : C’est quoi le teqball et quelle est la genèse de cette discipline au Benin ?.

Président FEBETEQ : Le teqball est une discipline qui se joue à travers une table de tennis dont les bords sont un peu légèrement inclinés. Ça se joue avec un ballon de foot de dimension 5 avec deux joueurs qui sont au dos extrême de la table et qui se passe le ballon à travers un filet qui est installé sur la moitié de la table. Dès que le ballon rebondit sur la moitié de l’autre le joueur contrôle soit de la poitrine, de la tête ou du pieds et renvois le ballon dans la moitié de l’autre. Si le ballon ne va pas de la moitié et tombes-en dehors, le point est pour l’adversaire. Le teqball est arrivée au Benin au début des années 2019 où le comité olympique après un séjour du côté de la Hongrie est revenu pour nous parler de ça. Ils nous ont mis en contact avec les créateurs, les géniteurs de la discipline. Les géniteurs de la discipline sont des jeunes étudiants hongrois depuis pratiquement 6ans et petit à petit la discipline fait son petit bonhomme de chemin.

Le premier club béninois a été créée en mars 2020. Il faut dire que déjà en 2019 on est entré en contact avec l’association internationale. Ceci a permis d’avoir des formations sur la pratique de la discipline et les règles d’arbitrage. Ces formations nous ont permis de nous mettre au parfum de la discipline avant de créer le premier club. D’autres clubs ont vu le jour également. Aujourd’hui on peut compter une dizaine de club dans l’ensemble du pays. Ces différents clubs se sont mis ensemble pour créer la fédération le 14 juillet 2021.


Faites nous l’état des lieux sur le côté financement et la participation au championnat

Pour le moment l’équipe nationale n’est pas encore créée. On travaille au niveau des clubs et chaque club aujourd’hui est en train de travailler pour que dès qu’on va initier le championnat qu’on puisse faire la sélection pour retrouver les joueurs qui vont représenter le Bénin. En ce qui concerne les finances, la fédération vit à travers les cotisations des membres. C’est les membres de la fédération qui souscrivent. On n’a pas de sponsor pour l’instant. Le ministère pour le moment ne nous donne pas de subvention et c’est seulement avec les cotisations des membres que nous essayons de faire les actions.

Quelles sont les règles et principes de jeu de cette discipline sportives ?

Pour jouer au teqball, il faut d’abord être technique, il faut accepter de ne pas jouer avec la main. Il est interdit de jouer avec la main. Il faut aussi connaitre les limites de la table, connaitre les positionnements par rapport à son adversaire. Ces règles permettent aux joueurs de pouvoir contrôler le ballon et de jouer face à son adversaire. A ces règles s’ajoutent celles d’arbitrage, les règles des offices techniques avec la table qui doit être disposée dans les normes. A cet effet, il faut un tapis sur lequel la table doit être déposer. Les offices techniques veillent au respect de la distanciation entre le bord de la table et le tapis.

Quelles sont vos objectifs en tant que président de la fédération ?

Une discipline c’est d’abord comment la promouvoir. Nous, on a pour moyens la jeunesse pour faire promouvoir cette discipline. Il s’agit de la jeunesse qui se retrouve à l’école au collège et des universités. Pour le moment, à travers les associations nous sommes en train de faire des partenariats avec les écoles qui sont disponibles à travailler avec nous afin que nous détections les meilleurs pour les mettre au travail avec les actions.

Le Benin dispose-t-il des formateurs capables de formes d’autres personnes dans ce domaine ?

Pour le moment, il n’y a pas beaucoup de formateur. Il faut avoir des formateurs principaux et des formateurs secondaires. Il faut passer d’étape par étape. Pour une discipline on ne peut pas demander à n’importe qui de former. Il faut en effet travailler sur les bases et le coaching c’est un art. Il ne faut donc pas déformés les petits, il ne faut pas agir sur eux de façon négative mais plutôt travailler pour que les actions soient dans un sens positif. Il faut avoir un profil pour être identifier et dès que vous êtes identifié, on vous amène à vous former. Et c’est les formateurs qui iront former ceux qui sont sur le terrain pour accompagner les différentes associations.

Quel appel à l’endroit de la jeunesse pour la promotion du teqball ?

Ce que je voudrais dire à la jeunesse est que tous les sports peuvent nous développer. Il n’y a pas que le football qui peut nous faire révéler. Il y a le handball, le volleyball etc. l’essentiel est de savoir ce que nous voulons et de savoir comment s’y prendre et savoir partager sa passion. Essayer aussi de concilier le sport avec son côté professionnel. Dès que vous arrivé à faire cela, il y a beaucoup de possibilité qui s’offre à vous. Mais il y a rien qu’on puisse réussir sans faire des efforts. C’est au bout de l’effort qu’on arrive vraiment à bout.

Votre mot de fin

Je remercie votre journal pour nous avoir identifier et pour nous avoir donner la parole pour nous adresser à la jeunesse et aussi aux tequeurs. Tous ceux qui désirent participer et prendre cette discipline pour se révéler, nous sommes ouvert, qu’ils se rapprochent et s’inscrivent auprès de ceux qui sont très proche d’eux dès qu’ils constatent qu’il y a une équipe et qui joue à côté.

Nous on va les initier et de fil en aiguille, ils vont vraiment avoir la passion et le développer afin d’être parmi les meilleurs, pourquoi pas représenter le Benin sur le plan continental et international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici