Vie associative au BENIN : Les jeunes cadres d’Agonlin se constituent en réseau

L’élite montante de la région ”Agonli” s’unit pour provoquer au mieux, le développement plus accru des trois communes sœur,  Ouinhi, Zangnanado et Covè. Ce samedi 25 novembre, à la maison des jeunes de Zangnanado, cette jeunesse faite de diverses couches socioprofessionnelles, a tenu une assemblée générale constitutive qui officialise son creuset dénommé ”Réseau des jeunes cadres d’Agonli, (Rjca)”.

Le développement a rappelé en introduction, Régis Midokpo, président du comité d’organisation, passe nécessairement par l’effort conjugué des différentes couches d’âge dont celle juvénile constitue le noyau. <<C’est dans cette perspective de développement participatif de notre milieu ”Agonli” et parce qu’on réfléchi mieux quand on est jeune, que les jeunes cadres que nous somme avions initié le Rjca>>, a ajouté Régis Midokpo.

Ce mouvement existait depuis 2013 sous l’appellation de ”Mouvement des jeunes cadres d’Agonli, (Mjca)”, et a mené des actions dans le domaine du loisir. Et vu, les défis à venir, les objectifs et stratégies que projette le réseau, ses membres ont voulu et obtenu la l’égalité. L’occasion de l’AG constitutive de Zangnanado a permis d’étudier les textes fondamentaux, statuts et règlements, et d’assoir le tout premier bureau exécutif de quinze membres rééligibles une seule fois au terme de son mandat de deux ans.

Dorénavant, le réseau agira pour favoriser le brassage, la fraternité, la solidarité et l’entraide entre les membres et appuiera les populations de la région ”Agonli” dans les domaines de la santé, l’éducation, il culture, le sport, l’environnement, l’agriculture, l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes. Je suis de cœur avec vous et je travaillerai sincèrement avec vous pour assurer une relève de qualité sur tout les plans et celui politique, a dit Ferdinand Houéssou, Maire de la commune de Covè. Excepté son soutien et son approbation de l’initiative, Célestin Goutolou, Maire de la commune de Ouinhi a mis en garde le réseau contre les intrigues politiques qui très vite détruisent les regroupements de jeunes.

Le Rjca va compter sur ses propres ressources afin d’éviter les pressions politiques a rassuré son président Constantin Ahossi. Aussi, a-t-il ajouté, le bureau exécutif procédera au diagnostic des difficultés qui ont très tôt plombés la profusion de mouvements de jeunes existants dans la région et proposera une alternative pour aviter au Rjca, le même sort.  Le Rjca va impressionner par ses résultats a juré, en guise de conclusion, son président Ahossi qui a rappelé que le réseau est apolitique et à but non lucratif.

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

4 comments

  1. AHOUANDJINOU M.Marcel

    Je vous félicite …Dieu vous aidera à relever le défi…

  2. Bonne chance au RJCA et à son preside’t

  3. Bonne initiative. Du courage pour la suite!

  4. Dovonou Mèdéssè Hervé

    Nous sommes partis pour la victoire tant espérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *