Vente de migrants en Libye : “Le Bénin apportera l’assistance qu’il faut à ses ressortissants”

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, est revenu ce mardi, au terme de son audition budgétaire à l’assemblée nationale, sur la question de traite humaine en Afrique du Nord, notamment le cas des citoyens béninois, indiquant que des actions d’envergures sont en train d’être menées pour les sortir du bourbier libyen.

«  Le Bénin apportera l’assistance qu’il faut à ses ressortissants qui sont dans cette condition-là. Peut-être que nous n’avons pas une approche très spectaculaire de ce genre de problème. Parce que nous allons au cœur des problèmes qui se posent à nos compatriotes »

Au sujet de la Libye, a fait savoir le ministre Agbénonci, le gouvernement béninois est en contact permanent avec son ambassade en Algérie, lequel a juridiction temporaire sur la Libye. C’est aussi le cas avec des Ongs humanitaires qui lui fournissent des informations précises. Il a mentionné le cas d’un ressortissant béninois qui a pu échapper à ses tortionnaires et qui grâce à des actions concertées notamment par l’intermédiaire de l’ambassade du Bénin  en Algérie, rentrera en possession d’un laisser-passer qui est en train d’être acheminé par DHL, pour lui permettre d’entamer le chemin du retour.

La protection dont bénéficie chaque béninois à l’étranger, a en outre précisé Aurélien Agbénonci, est au cœur de la démarche du gouvernement dans ce domaine-là. Le Bénin, a-t-il aussi fait savoir, est très fortement associé à la résolution qui a été votée dimanche dernier par l’organisation internationale de la francophonie pour condamner ces actes et surtout pour prendre des mesures pour que cela ne se répète pas.

SOURCE : ABP

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *