URGENT : Antoine Dayori libéré pour « bonne conduite »

Date:

L’ancien directeur général du conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb), Antoine Dayori serait désormais libre de ses mouvements.

L’information est rapportée par Frissons Radio, selon qui, « Antoine Dayori est sorti de prison ce vendredi soir. » La radio précise qu’il jouit de la libération conditionnelle et aurait versé une amende.

Selon certaines indiscrétions, cette libération entrerait dans le cadre de la grâce présidentielle décidée par le président de la République, Patrice Talon, dans son message à nation, la veille de la commémoration de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale.

Pour rappel, l’ancien dg de la Cncb, Antoine Dayori, avait été placé sous mandat de dépôt le 20 février 2018 avec neuf autres personnes. Cité dans une affaire de malversations au Cncb, il avait été condamné en juillet dernier à 3 ans de prison ferme pour « abus de fonction et acte de corruption » par la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet).

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Collision survenue à Dassa-Zoumè : Baobab Express s’explique

Dans un communiqué de presse, les responsables de la compagnie de transport Baobab Express S.A, se sont expliqués suite au drame survenu

An 1 de mise en œuvre du projet SWEDD-Bénin dans la zone Nord : Plus de 95% de taux de réalisation

Après douze (12) mois de mise en œuvre des activités des trois sous-projets de la composante 1 du projet SWEDD-Bénin, les consortia des ONG

Drame à Dassa : Les circonstances de l’accident entre un camion et un bus de transport

Un bus de transport en commun de la compagnie Baobab Express et un camion gros porteurs se sont heurtés dimanche 29 janvier 2023 à Dassa

Protection des données personnelles : L’APDP appelle à exercer ses droits

A l’occasion de la Journée de la protection des données personnelles, ce 28 janvier, l’APDP lève le voile sur le thème : Exercer ses droits