Un article de Le Monde.fr – Actualités et Infos en France et dans le monde, « AMLO » lance sa transformation du Mexique

Date:

[ad_1]

Article réservé aux abonnés

Le nouveau président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, lors de sa cérémonie d’investiture, au Congrès de Mexico, le 1er décembre 2018.
Le nouveau président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, lors de sa cérémonie d’investiture, au Congrès de Mexico, le 1er décembre 2018. HENRY ROMERO / REUTERS

« Les pauvres d’abord ! », a martelé, samedi 1er décembre, Andres Manuel Lopez Obrador, premier président de gauche de l’histoire récente du Mexique, face à l’énorme foule, réunie au cœur de Mexico, pour célébrer son investiture. « C’est le début d’un changement de régime politique », avait-il annoncé, juste avant, devant le Congrès. Celui que les Mexicains surnomment AMLO (ses initiales) promet d’éradiquer les inégalités, la corruption et la violence, qui gangrènent le pays.

Sur la place principale de la capitale, AMLO est montée sur scène, accompagné de médecins traditionnels indiens. Dans les effluves d’encens et le bruit des tambours, le nouveau président s’est vu remettre un bâton de commandement par les représentants des 68 ethnies originelles du Mexique. « Les peuples indigènes seront notre priorité », a assuré l’ancien maire de Mexico (2000-2005), devant plus de 150 000 personnes.

Son discours fleuve s’est axé sur la lutte contre la pauvreté qui frappe les 15 millions d’Indiens, la plus forte concentration indigène du continent. Le leader de la gauche a listé les engagements de son mandat non renouvelable de six ans : Éducation et santé gratuites, hausse du salaire minimum, bourses scolaires, retraites doublées, créations d’emplois… « C’est un honneur d’être avec Obrador », scandait la foule, célébrant à nouveau sa victoire triomphale (53 % des suffrages) lors du scrutin présidentiel et législatif du 1er juillet.

Environ 150 000 personnes se sont réunies samedi 1er décembre pour la cérémonie d’investiture d’Andres Manuel Lopez Obrador.
Environ 150 000 personnes se sont réunies samedi 1er décembre pour la cérémonie d’investiture d’Andres Manuel Lopez Obrador. Marco Ugarte / AP

« Combattre le cancer de la corruption »

Quelques heures plus tôt, Lopez Obrador prêtait serment devant le Congrès et les chefs d’Etat ou diplomates étrangers invités. Il a alors détaillé sa « quatrième transformation du Mexique », après l’Indépendance de 1810, la Réforme (1858 à 1961, instaurant la laïcité) et la Révolution de 1910. Vêtu de l’écharpe présidentielle, aux couleurs du drapeau mexicain, il s’est engagé à « combattre le cancer de la corruption », annonçant la levée de l’immunité des élus, dont la sienne. Il a aussi promis de rompre avec « Les politiques néolibérales désastreuses » qui ont plongé, selon lui, 43 % de la population dans la pauvreté.

[ad_2]

Source link

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Collision survenue à Dassa-Zoumè : Baobab Express s’explique

Dans un communiqué de presse, les responsables de la compagnie de transport Baobab Express S.A, se sont expliqués suite au drame survenu

An 1 de mise en œuvre du projet SWEDD-Bénin dans la zone Nord : Plus de 95% de taux de réalisation

Après douze (12) mois de mise en œuvre des activités des trois sous-projets de la composante 1 du projet SWEDD-Bénin, les consortia des ONG

Drame à Dassa : Les circonstances de l’accident entre un camion et un bus de transport

Un bus de transport en commun de la compagnie Baobab Express et un camion gros porteurs se sont heurtés dimanche 29 janvier 2023 à Dassa

Protection des données personnelles : L’APDP appelle à exercer ses droits

A l’occasion de la Journée de la protection des données personnelles, ce 28 janvier, l’APDP lève le voile sur le thème : Exercer ses droits