Trois tonnes de cocaïne à destination du Bénin : Le gouvernement parle de “rumeurs colportées”

Temps de lecture estimé: < 1 minute

A la faveur de la traditionnelle conférence de presse d’après conseil des ministres, le porte parole du gouvernement, Alain Orounla a démenti l’information relative à l’arraisonnement d’un navire en Uruguay, qui transporterait trois tonnes de cocaïne du port de Montevideo à destination du Port Autonome de Cotonou.

Selon le ministre, Alain Orounla, ce sont des « rumeurs qui ont été colportées ».

LIRE AUSSI :

Bénin : L’Uruguay saisit trois tonnes de cocaïne à destination du Port Autonome de Cotonou

« Ce navire est à destination d’un autre pays et je ne vois pas qui dans ce pays peut se permettre et à les moyens d’importer une telle quantité. Heureusement que ces autorités locales, précisent que ce serait de la réexportation. Et à ce titre, le gouvernement réaffirme très clairement la lutte qui est menée depuis des années afin que notre pays ne soit considéré et ne puisse même pas être soupçonné, comme étant la plaque tournante d’un quelconque trafic » a-t-il ajouté.

Alain Orounla a, par ailleurs, rappelé que le gouvernement mène une lutte implacable contre le trafic de drogue et l’une des institutions redoutée, qu’est la Criet, dont l’une des attributions est la chasse aux narcotrafiquants a déjà permis d’enrayer le phénomène « puisqu’il n’y a plus de petits trafiquants qui traînent ou qui aient la vie paisible dans nos villes et campagnes ».

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *