Trafic de drogues : Plus de 2 tonnes de cocaïne saisies

Ecoutez le post

Une importante quantité de cocaïne, vient d’être saisie par les éléments de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et Précurseurs (OCERTID).

L’information de la saisie de cocaïne a été rendue publique par le Procureur Spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme, Mario Metonou, qui évoque un réseau de trafic de drogues.

A l’en croire, c’est au total 2575,35 kilogrammes qui ont été saisis par les éléments de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et Précurseurs (OCERTID), avec à la clé 11 personnes de nationalités béninoise, togolaise, burkinabè, hollandaise, libanaise et allemande, toutes interpellées.

LIRE LA DÉCLARATION DU PROCUREUR SPÉCIAL PRES LA CRIET

De sources bien renseignées, le Procureur Spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme a été informé de ce qu’une importante quantité de drogues a été introduite sur le territoire national. Les auteurs du trafic se préparaient à l’écouler vers diverses destinations. Sans désemparer, les structures nationales compétentes en matière de lutte contre le trafic de drogues, déjà en alerte, ont déployé sur le terrain leurs équipes. Une enquête minutieuse et une traque discrète ont permis de localiser un magasin sis à Ekpe PK10 dans la commune de Sèmè-Kpodji où était entreposé le stock de produits suspects et d’interpeller onze (11) personnes de nationalités béninoise, togolaise, burkinabè, hollandaise, libanaise et allemande sur qui pèsent, à divers degrés, des soupçons. Ledit magasin appartient au libanais EL DORR Zafer et est actuellement loué par le ressortissant ivoirien KIPRE Kouadio.

Comme le recommande la procédure, en de pareilles occurrences, tout le stock a été décompté et pesé en présence des suspects par les agents et officiers de police judiciaire en service à l’ Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et Précurseurs (OCERTID) sous la supervision du deuxième Substitut du Procureur Spécial et de l’équipe d’intervention.
Au total, il a été dénombré 2240 plaquettes dont une déjà désagrégée en partie. Le poids total avec emballages de cette quantité de produits saisis est 2575, 35 kilogrammes.

Les premiers tests réalisés, in situ par l’équipe de l’OCERTID toujours en présence des suspects, ont été positifs au réactif de la cocaïne. Les investigations encore en cours et la procédure subséquente permettront de situer les responsabilités de toutes les personnes interpellées et de leurs éventuels coauteurs ou complices.

Pour l’instant, il importe de retenir que cette saisie s’inscrit dans le cadre de la répression des infractions relatives aux drogues et précurseurs, aux stupéfiants et substances psychotropes.

Le Parquet Spécial près la Cour de Répression des infractions Économiques et du Terrorisme ne manquera pas de revenir sur les éléments nécessaires à l’information du public en cas de besoin.

Le 30 septembre 2021
Elon’m Mario METONOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici