Surenchère sur les masques subventionnés : Les pharmacies rappelées à l’ordre

Plus de surenchère, ni de spéculation dans les officines de pharmacie. Le masque de protection est vendu au prix subventionné et plafonné de 200fcfa, tel que demandé par le gouvernement.

C’est ce qu’il convient de retenir de la rencontre tenue ce jeudi entre les ministres de la santé; de l’industrie et du commerce; de l’économie et des finances et de la justice et les responsables des officines de pharmacie situé au sein du cordon sanitaire.

Étaient également présents, le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou, Mariano Metonou et le Commissaire Divisionnaire, Brice Allowanou, chef de la Brigade économique et financière.

Au cours de la rencontre, obligation est faite par le gouvernement à toutes les pharmacies de ramener le prix de vente des masques subventionnés à 200f cfa. Une décision qui prend effet à compter de ce jeudi à 18h.

Par ailleurs, interdiction est faite à toutes les pharmacies de vendre des masques de fabrication artisanale.

Et pour veiller à la bonne application de ces décisions, des inspections de la Police judiciaire seront déployées pour des contrôles inopinés et toute pharmacie prise en flagrant délit sera sanctionné avec des amendes allant de 100.000 à 500.000 fcfa et à 100 millions de Fcfa. Les contrevenants s’exposent également à une peine privatrice de liberté allant de 3 mois à 5 ans et pourraient même se voir imposer une interdiction temporaire ou définitive d’exercer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici