Suite au retrait de leur droit de grève : Les magistrats décident d’une grève illimitée de 5 jours sur 5

« Pour riposter à l’affront fait du retrait du droit de grève aux magistrats, l’Assemblée Générale de l’Unamab a décidé d’observer un mouvement de grève de 5 jours sur 5 jours, tacitement reconductible, à compter du lundi 08 janvier 2018 ». Tel est le post fait par Michel Adjaka de l’Unamab sur sa page Facebook quelques minutes après la tenue de l’Assemblée générale extraordinaire organisée ce jeudi 4 janvier après le retrait par l’Assemblée nationale du droit de grève aux magistrats.

C’est l’article 20 de la loi N°2003-35 du 21 février 2003 portant statut de la magistrature qui est mie en cause. L’article dispose : « comme citoyens, les magistrats jouissent de la liberté d’expression de croyance, d’association et de réunion. Ils sont libres de se constituer en association ou en tout autre organisation ou de s’affilier pour défendre leurs intérêts, promouvoir leur formation professionnelle et protéger l’indépendance de la magistrature. La grève est interdite aux magistrats ».

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *