Suite aux récentes inondations à Kandi et Malanville, Karimama : Direct Aïd Bénin offre 4000 kits alimentaires aux sinistrés

m

L’organisation internationale Direct Aïd Bénin reste toujours fidèle à son engagement aux côtés des populations dans le besoin. Elle l’a réitéré le samedi 29 et le dimanche 30 septembre à l’endroit des populations sinistrées des communes de Kandi, Malanville et de Karimama, suite aux dégâts matériels et humains engendrés par les récentes inondations des suites de  la montée du fleuve Niger.

En effet, c’est suite au besoin pressant sur le terrain et dans le souci de venir en aide urgemment aux populations installées au niveau des différents sites, que le Député Nassirou Bako Arifari a sollicité de l’organisation Koweïtienne, un soutien à l’endroit de ces populations. Appel auquel, l’organisation internationale a promptement répondu en déployant, pour le compte des sinistrés, 4000 kits évalués à plus de 100 millions FCFA.

Ces kits sont constitués de vivres et de non vivres. À l’intérieur de chaque kits, se trouve du riz, des spaghettis, de l’huile, du sel, des moustiquaires, des couvertures draps, des médicaments pour faire face aux maladies que peuvent engendrer lesdites inondations.

 

Pour le Représentant résident de Direct Aid, Ridwane Boukhanfra, la rencontre de ce jour en ces lieux ne doit pas être considérée comme un moment d’aide mais un moment de solidarité et d’amour. « D’ailleurs c’est de notre devoir de venir très rapidement vers vous quand le besoin se fait sentir » a-t-il ajouté en exprimant toute sa compassion et à l’endroit de ces populations en ces temps d’épreuve car le leitmotiv de l’organisation internationale Koweïtienne Direct Aid est de toujours lutter contre le triangle de la terreur à savoir l’ignorance, la pauvreté et la maladie. Une manière substantielle d’œuvrer, comme toujours, aux côtés des autorités béninoises pour éradiquer l’extrême pauvreté a conclu Ridwane Boukhanfra qui n’a pas manqué de réaffirmer la volonté de Direct Aid à travailler avec les autorités du Bénin pour trouver des solutions efficaces aux défis actuels du pays.

LIRE AUSSI :

https://leleaderinfobenin.net/deux-ans-apres-le-drame-de-tori-avame-direct-aid-benin-se-souvient-des-victimes-et-leur-offre-des-kits-alimentaires/

Cet acte est salué par la première autorité communale, le Maire de la commune de Malanville, Inoussa Dandakoe qui a fait le point des dégâts causés par les inondations suite à l’évaluation rapide de la plateforme communale de Réduction des risques de catastrophes et d’adaptation aux changements climatiques. Ainsi, on dénombre 2 décès, 5 blessés, 937 ménages affectés, 366 ménages sans abris et plus de 1253 habitations totalement détruites et plus 4701 ha de riz, 2958 ha de Maïs et 2076 ha de Sorgho/mil de cultures inondées.

C’est pourquoi, il apprécie à sa juste valeur le geste de Direct Aid à l’endroit des sinistrés qui vient à point nommé en ce sens qu’il permettra de réduire un tant soit peu leurs peines. Il n’a pas manqué de formuler des doléances dont des appui en médicaments de première nécessité, en vivres pour traverser la période de soudure, pour la viabilisation des sites de relogement des sinistrés à savoir la réalisation des infrastructures d’eau, d’assainissement, la réalisation des unités villageoises de santé, et de jardin potager pour lutter contre la malnutrition des enfants, ainsi que pour la réalisation de digue de protection depuis Karimama jusqu’à hauteur de Madecali et en barque motorisée avec équipements de sauvetage.

Pour Nassirou Bako Arifari, il est important de remercier l’organisation internationale Koweïtienne Direct Aid pour l’aide précieux apporté à ces populations en souffrance. Il s’agit maintenant de faire en sorte que chacune des 937 ménages bénéficie d’un kit au minimum. « Nul ne devra être exclu, c’est pour cela que le partage doit être fait de façon équitable »

Le représentant du Ministre d’État, Abdoulaye Bio Tchané a relevé, pour sa part, la pertinence de l’octroi de ces kits qui n’est que la résultante des effets néfastes des changements climatiques qui n’épargnent plus aucun pays, aucune contrée encore moins démunies du Bénin pays. Tout en déplorant les dégâts causés par les inondations, il a reconnu à Direct Aid, son oreille attentive au désarroi qui frappe les populations, parfois victimes des cataclysmes et autres sinistres, et qui se traduit par en soutien pour redonner espoir.

« Vos actions à l’endroit des populations frappées par le sinistre témoigne de la volonté de votre gouvernement à accompagner le Bénin dans la mise en œuvre de son Plan d’actions pour l’atteinte des objectifs de développement durable en son pilier 6 » a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici