Service d’état-civil à l’UAC : Georges BADA réalise une promesse électorale


Qui investit dans l’éducation, prépare une bonne relève; c’est dans cette logique que s’inscrit le maire Georges BADA, alors candidat aux communales de 2015, en dotant l’Université d’Abomey-Calavi d’un service d’état-civil; ce que d’aucuns avaient qualifié de « promesse politique » en son temps. Mais une fois à la tête de la Mairie, l’homme a honoré cet engagement.

La preuve que ce qui était qualifié de promesse politique était pour l’honorable maire, un engagement politique.
Ainsi le 16 Mai 2016, le rectorat de l’UAC a autorisé l’autorité communale à entrer en possession du bureau localisé au niveau du Bâtiment Jean PLIYA devant abriter ce service.

Qui pouvait ne pas savoir toutes les peines consenties par les étudiants et tout usager de l’UAC dans la réalisation des actes d’État civil? Mais ces difficultés se conjuguent désormais au passé. C’est un acte salutaire qui vient renforcer à la base les nombreux efforts consentis par le gouvernement pour faciliter à chaque citoyen l’accès aux services d’état-civil. Les actions semblables sont à l’actif du Maire Georges Bada et cela se compte dans maints domaines vitaux dans la commune d’Abomey-Calavi.

Ce bilan milite fortement en faveur du maire sortant qui se repositionne vigoureusement pour briguer à nouveau la mairie. Les populations sont reconnaissantes et l’exprimeront à travers les urnes.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est quoi ça? vous faites le bilan du maire? J’ai perdu mon temps croyant que c’est un truc nouveau et vous me parlez de mai 2016? Journalisme ou communication?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici