Santé animale : Les médecins vétérinaires sommés de choisir entre le public et le privé au plus tard le 30 août

Gaston Dossouhoui, Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche

Les médecins vétérinaires exerçant en clientèle privée ont jusqu’au 30 août 2018 pour choisir entre se consacrer à leurs activités dans le secteur privé ou rester au service de l’Etat.

C’est la décision prise par le gouvernement par le biais du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (Maep).  A travers une note circulaire, il est reproché aux agents médecins vétérinaires du secteur public, et aux contractuels au service de l’administration d’exercer en clientèle privée et de détiennir des cabinets vétérinaires, au mépris de la législation en vigueur, notamment de la loi du 7 juillet 2000 qui fixe les conditions générales et les modalités d’exercice de la profession de médecin vétérinaire.

Une situation qui ne serait pas de nature à créer les conditions favorables à l’assainissement du cadre d’exercice en clientèle privée de la profession vétérinaire. C’est pourquoi, le gouvernement somme les agents concernés à choisir entre se consacrer à leurs activités dans le secteur privé ou rester au service de l’État. Ils ont
jusqu’au 30 août 2018, pour se decider.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

About Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *