Reprise des classes : 9 propositions de l’Union des parents d’élèves et étudiants

Ecoutez le post

Face à l’annonce de la reprise des classes prévues pour le 11 mai prochain, l’Union nationale des associations de parents d’élèves et étudiants du Bénin (UNAPEEB), à travers son président, Paul K. KOUDOUKPO fait des propositions au gouvernement. Cela pour préserver la santé des apprenants, des enseignants .

LIRE AUSSI : Covid-19 : 5 propositions de la Cosi-Bénin pour une reprise des classes

https://leleaderinfobenin.net/covid-19-5-propositions-de-la-cosi-benin-pour-une-reprise-des-classes/

Il est important pour l’UNAPEEB de :


1- doter les écoles, collèges, lycées et universités publics de systèmes de lavage des mains appropriés en nombre suffisant disposés devant chaque classe pour barrer cette voie de propagation du coronavirus ;


2- désinfecter toutes les salles de classe, salles de professeurs et laboratoires avant le 11 mai 2020 ; répéter l’opération, au moins une fois par semaine ;
3- réduire les effectifs des classes à 20 ou 25 apprenants au plus et respecter la distanciation sociale (1 mètre entre deux élèves) ;


4- organiser le dépistage systématique dans les écoles, prenant en compte tous les usagers de cette institution, à savoir : les apprenants, enseignants, administratifs, vendeuses afin de circonscrire et d’isoler les sujets propagateurs potentiels du virus ;


5- organiser les aller en récréation classe après classe de façon à éviter la présence d’un grand nombre d’élèves à la fois dans la cour de récréation et à la cantine, sans oublier la distanciation ;


6- doter les enseignants, les administratifs, les vendeuses et les apprenants de masques en popeline lavables. Et cela peut se réaliser à peu de frais. En effet nous produisons du coton ; nous avons des usines comme la CBT de Lokossa pour filer et tisser ce coton qui, livré à nos couturiers et couturières à regrouper par département, donnerait des millions de masques en un temps record ;


7- mettre à la disposition des enseignants, des étudiants, des administratifs des infusions de artémisia pour renforcer l’immunité de leur organisme, comme pratiqué à Madagascar, la Grande Île ;


8- faire organiser la sensibilisation sur les autres réflexes, barrières à la propagation du virus ;


9- organiser la reprise des cours par tranche : d’abord les classes d’examen (CM2, classes de 3ème et classes terminales), puis les autres classes deux à trois semaines après.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici