Rencontre ANCB- EFOB- Ambassadeur du Bénin en France : Luc ATROKPO toujours engagé pour l’amélioration de la gouvernance locale

Bientôt une rencontre entre les Elus Français d’Origine Béninoise et l’ensemble des 77 maires du Bénin à Cotonou. Le sujet a fait l’objet d’une séance de travail le jeudi 4 juillet 2019 entre une délégation de l’ANCB conduite par son président le maire Luc Sètondji ATROKPO, des représentants de l’EFOB avec à leur tête leur président, le maire d’Heudebouville Hubert ZOUTU et l’Ambassadeur du Bénin à Paris Augustin ALAVO, initiateur de la rencontre.

Le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin, le maire Luc Sètondji ATROKPO ne faiblit pas dans son engagement en faveur de l’amélioration de la gouvernance au niveau des communes. C’est dans ce cadre qu’à l’occasion de son séjour en France il a rencontré ce jeudi 4 juillet 2019 à Paris, une délégation de l’association des Elus Français d’Origine Béninoise (EFOB) en présence de l’ambassadeur du Bénin près la République française. Au menu de la séance, l’organisation en septembre prochain, d’une rencontre entre l’EFOB et l’ensemble des 77 maires du Bénin. Prévue pour se tenir à Cotonou , la rencontre vise entre autres, à restituer aux maires,  le contenu du rapport d’audit de la mission d’évaluation de l’association des Elus Français d’Origine Béninoise et à identifier les pistes de solution pour l’amélioration de la gouvernance locale. En effet, dans le cadre de la convention de partenariat signée en juin 2018 entre l’ANCB et l’EFOB, une délégation d’élus français originaires du Bénin a sillonné les communes de Parakou, Sèmè-Podji et Toffo en décembre 2018. La séance de travail de ce jeudi a donc permis à l’EFOB de présenter au président de l’ANCB Luc ATROKPO et à  l’Ambassadeur ALAVO, les grandes lignes de la mission d’évaluation. A en croire Michel PADONOU qui a conduit la délégation, la mission diagnostic a révélé d’importantes préoccupations qui touchent notamment aux besoins de renforcement du développement économique des communes béninoises, de renforcement de leur autonomie énergétique, de l’amélioration de la qualité des services rendus aux populations à la base et de l’amélioration de la gestion de l’Etat civil.

Visiblement satisfait des efforts fournis par l’ANCB et son partenaire l’EFOB pour le renforcement de la gouvernance locale tel que souhaité par le Chef de l’Etat le jour de la signature de la convention, le diplomate béninois a d’abord félicité les deux partenaires pour leur sérieux, avant de promettre d’œuvrer en ce qui le concerne, pour la tenue effective de la rencontre de septembre 2019 à Cotonou. Augustin ALAVO a également voulu en savoir plus sur le dispositif mis en place à l’ANCB pour accompagner les maires béninois qui se rendent en Europe en quête de partenariats.

Sur la question, le président de l’ANCB a estimé qu’avant tout, les élus béninois ont besoin de formation et de renforcement de capacités en matière de coopération décentralisée. Un chantier sur lequel a-t-il dit, l’ANCB est train de travailler actuellement. Luc ATROKPO n’a pas manqué d’exprimer les gratitudes de l’ANCB à l’ambassadeur et à l’EFOB pour l’attention particulière dont bénéficient les communes béninoises.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com