RELIGION/ « La vérité vous rendra libres » : La lettre pastorale des évêques aux acteurs sociopolitiques

En prélude au Carême catholique qui démarre ce mercredi 6 mars, le directeur de la cellule de communication de la Conférence Épiscopale du Bénin (CEB), Père Eric Oloudé Okpéïtcha, était face aux médias pour présenter la lettre pastorale des évêques du Bénin intitulée « La vérité vous rendra libres ».

A en croire l’homme de Dieu, le titre de la lettre “La vérité vous rendra libres”, s’inspire de la situation actuelle du Bénin, mais aussi des relations interpersonnelles des Evêques béninois en communauté chrétienne, en famille marquées par une crise profonde de la vérité.

« Les fidèles sont invités à s’impliquer dans la vie de la cité, à dénoncer les contre-valeurs liées aux options des pouvoirs publics, des mouvements idéologiques et autres lobbies ésotériques. Ils doivent apporter une contribution cohérente pour que, à travers la politique, s’instaure un ordre social plus juste et conforme à la dignité de la personne humaine, à la vérité qui libère de tout mensonge, de tout libertinage, de toute subjectivité malsaine » a-t-il déclaré.

D’après Père Eric Oloudé Okpéïtcha « A oublier ou négliger la primauté de chaque être humain dans la gouvernance de la cité, on aboutit à un climat de morosité, de tension, de révolte et même de rejet, surtout si, face aux cris  du peuple en souffrance, l’on reste sourd, séduit par les sirènes opportunistes des griots inconditionnels ».

Cette lettre de la Conférence Episcopale du Bénin, annonce ainsi le démarrage du carême qui, pour les chrétiens catholiques, est un temps fort de 40 jours pendant lesquels ils sont invités à se détourner du péché par le jeûne, la prière et l’aumône.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter