Relance de l’enseignement des EPS en milieu scolaire: Le Bénin comme modèle

Le Bénin a abrité la Conférence internationale sur la relance de l’enseignement de l’éducation physique et sportive dans les différents ordres d’enseignements dans les États et gouvernements membres de la Francophonie.

C’est une assise qui a réunie les experts en charge de la question du sport en milieu scolaire et universitaire.
La cérémonie d’ouverture de cette importante rencontre qui se déroule les 26 et 27 novembre 2018 au Bénin Royal Hôtel de Cotonou a pour objectif de promouvoir la discipline sportive dans les collèges et lycées.

Durant deux jours donc les participants auront à réfléchir sur les voies et moyens nécessaire pour fédérer les décideurs politiques, les autorités académiques et les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) en vue de produire un document d’orientation et son plan d’action en faveur d’une relance qualitative du sport.

La tenue de cette conférence internationale entre les experts en charge des questions du sport en milieu scolaire a été motivée par le constat fait un peu partout dans le système éducatif des États et gouvernements membres de la Francophonie, que les disciplines sportives sont marginalisées au profit des matières classiques et ne sont même plus obligatoires, notamment en milieu universitaire. Or la jeunesse est le pilier sur lequel repose l’avenir des nations de l’espace francophone. Dès lors, il apparaît urgent de se réunir pour prendre des résolutions.

Le sport à la base, il faut le rappeler, permet de développer chez les apprenants l’esprit de solidarité, de partage, la discipline, le courage, le respect des règles. Il équilibre sur le plan cognitif et assure la formation de citoyens aptes, sains de corps et d’esprit pour affronter les défis du développement. la pratique du sport est facteur déterminant le bien-être de tous parce qu’il améliore la santé. C’est pourquoi, généralement marginalisé le sport doit être repositionné en milieu scolaire pour une véritable renaissance de l’éducation physique et sportive.

Le Président en exercice de la CONFEJES, le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, Oswald HOMEKY, prenant la parole au nom du Bénin, et du Président Patrice TALON, a remercié les experts pour l’engagement et la confiance placée en sa personne pour son mandat qui tire à sa fin. Toutefois, il me manquera pas de partager avec les experts et ses collègues, l’expérience édifiante des classes sportives qui sont entrées en vigueur et en phases expérimentales au Bénin, où les apprenants s’inscrivent dans une discipline de leur choix. Une expérience entérinée par une décision de Conseil des ministres que le Bénin, précurseur en la matière, est disposé à partager avec les autres États et gouvernements membres de la Francophonie.

Cette rencontre a été présidé par le président en exercice de la conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la francophonie CONFEJES Oswald Homeky ,de ses homologues du Burkina Faso , de la Côte d’Ivoire, de l’Ambassadrice de la France, près le Bénin, Véronique BRUMEAUX, des représentants de l’ Organisation Internationale de la Francophonie, de l’UNESCO et nombreuses autres instances en charges des disciplines sportives, notamment en milieu scolaire qui relèvent de l’espace francophone.

À noter que les travaux se poursuivent jusqu’au 27 novembre 2018.

 

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

A propos Arthur HOUINDO

Journaliste Rédacteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter