Réduction de la pauvreté : Direct-Aid Bénin, la Fondation Claudine Talon et le gouvernement béninois fédèrent leurs efforts

L’engagement des acteurs impliqués dans la lutte contre la pauvreté est une fois encore réaffirmé. Cela à travers la signature d’un accord de partenariat entre le gouvernement béninois, l’Organisation Internationale Koweïtienne à caractère humanitaire et social, Direct-Aid et la Fondation Claudine Talon. La cérémonie a eu lieu ce lundi 1er octobre 2018, à la salle de conférences du ministère du Plan et du développement.

Cet accord vise non seulement à mettre en synergie les actions des parties dans les domaines communs d’intervention, mais aussi à mettre en place un cadre de concertation entre les parties et les ministères sectoriels pour les actions relevant de leur ministère et à prendre des mesures d’accompagnement pour faciliter les actions des parties sur le terrain. Un accord somme toute salvateur et salutaire qui entend, à l’instar du leitmotiv de l’organisation internationale koweïtienne à caractère humanitaire et social Direct-Aid, éradiquer le triangle de la terreur constitué de la pauvreté, de l’ignorance et de la maladie.

Pour Pascal Tchiwanou, coordonnateur de l’Observatoire du changement social (OCS), cette dynamique représente une valeur ajoutée pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Un avis partagé par Radouane Boukhanfra, représentant résident de Direct-Aid, selon qui, la signature de l’accord est le symbole d’une mutualisation des efforts pour la réduction de la pauvreté, l’assistance aux plus pauvres, l’accès à l’eau potable, l’amélioration du système éducatif dans toutes ses composantes. «En un mot comme en mille, ce partenariat nous permettra de mettre en synergie nos différentes actions pour plus d’efficacité dans l’atteinte des objectifs », a-t-il indiqué, tout en dévoilant son rêve pour le futur de voir les partenaires au développement se spécialiser dans des secteurs précis pour que leurs actions profitent au mieux au Bénin.

La délégation de l’organisation internationale koweïtienne à caractère humanitaire et social Direct-Aid

«Le gouvernement du Bénin, conscient de ce que, ses moyens seuls ne suffiraient pas à atteindre les objectifs à court terme et vu les interventions des diverses organisations internationales et non gouvernementales dans les mêmes secteurs, il est apparu nécessaire de mettre en place, un cadre  de collaboration entre l’État et certains acteurs de l’humanitaire pour mettre en synergie les différentes actions pour plus d’efficacité dans l’atteinte des objectifs, notamment de la réduction de la pauvreté qui occupe une place de choix dans le Programme d’Actions du Gouvernement », a indiqué Zacharie Tassou, secrétaire général du ministère du Plan et du développement.

Avec un accord de siège signé en 2012 et renouvelé en 2018, Direct-Aid est présente au Bénin depuis 1997 et intervient dans la santé, l’éducation, la formation, l’hydraulique, les microprojets, le social, les secours humanitaires, etc…

La Fondation Claudine Talon, quant à elle, a pour vocation d’améliorer les conditions de vie des femmes et des enfants les plus vulnérables au Bénin.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *