RAVIP : Me Jacques MIGAN et le FRD appellent les Béninois à se faire enrôlé

Me Jacques MIGAN

Les opérations entrant dans le cadre du Recensement administratif initial à vocation identification de la population (RAVIP) démarrent sur toute l’étendue du territoire national demain mercredi 1er novembre 2017. Dans un communiqué rendu public, le Front des Républicains pour le développement (Frd) du Bâtonnier Jacques A. Migan en appelle à la mobilisation générale. Lire ci-dessous ledit communiqué.

 

……………………………
COMMUNIQUE DU FRONT DES REPUBLICAINS POUR LE DEVELOPPEMENT (FRD)

Il est du devoir d’un Etat moderne de satisfaire avec diligence, promptitude et qualité, les services essentiels à chaque citoyen. Ces missions de service public sont nécessaires à l’épanouissement des individus, à la construction de la Nation et au développement socio-économique du pays. Elles sont relatives à la santé, aux actes de l’Etat civil, à la sécurité, à l’éducation aux transactions économiques et à la solidarité nationale.
Pour assurer les missions de service public précitées et accomplir son devoir, l’Etat doit connaître individuellement les personnes vivant sur son territoire au moyen de l’identification de chacune d’elle et la mise en place d’un système moderne d’actualisation et de mise à jour des registres ainsi constitués.
C’est pour ces raisons que le Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (RAVIP) a été mis en place et démarre le 1er novembre prochain. Cet important instrument a été consacré par la Loi n° 2017-08 du 17 juin 2017 portant identification des personnes physiques en République du Bénin.
Cet outil dans sa conception est inclusif et pourrait servir de base à la réalisation d’une liste électorale fiable et peu onéreuse en même temps qu’il servirait pour la planification du développement équilibré du territoire, pour l’obtention de divers actes administratifs, pour le bénéfice de services sociaux de base et pour la fiabilisation des services d’état civil.
Pour tous les avantages qu’il présente, le Front des Républicains pour le Développement (FRD) invite tous les citoyens béninois et en particulier les citoyens du Département de l’Ouémé à sortir massivement pour se faire enregistrer le plus tôt possible.
La procédure pour l’enregistrement est toute simple et se résume aux étapes suivantes :

Se rendre sur le lieu d’enregistrement.
Se munir d’un acte d’état civil qui doit comporter les informations suivantes nécessaires pour l’enregistrement.
nom tel qu’inscrit sur l’acte de naissance ou toute autre pièce en tenant lieu;
tous les prénoms dans l’ordre de leur inscription sur l’acte de naissance ou toute autre pièce en tenant lieu;
les références de l’acte de naissance;
le numéro d’ordre de l’acte de l’État civil produit;
la photographie de la personne capturée numériquement;
les empreintes digitales des 10 doigts capturées numériquement;
le nom du père ;
tous les prénoms du père ;
le numéro personnel d’identification du père à l’égard duquel la filiation est établie, pour autant que ce numéro ait été attribué ;
le nom de la mère;
tous les prénoms de la mère;
le numéro personnel d’identification de la mère à l’égard de laquelle la filiation est établie, pour autant que ce numéro ait été attribué;
le sexe;
la date de naissance;
le lieu de naissance;
la nationalité ;
la profession;
la situation matrimoniale;
la résidence habituelle (département, commune, arrondissement, village ou quartier de ville, centre de vote);
la résidence secondaire (département, commune, arrondissement, village ou quartier de ville, centre de vote);
la mention des éléments d’identification : preuves écrites ou preuves testimoniales, déclaration sur filiation, l’âge et la nationalité des citoyens résidents et qui ne disposent pas d’actes administratifs de naissance. Le témoignage doit être fait par (03) notables du village ou du quartier de ville en présence du Chef village ou du quartier de ville;
la mention du document faisant la preuve de l’immatriculation à l’ambassade ou au consulat de la République du Bénin dans le pays de leur résidence habituelle des Béninois vivant à l’étranger.

 

Le Président du FRD
Maitre Jacques MIGAN
Ancien Bâtonnier

 

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *