Promotion des mathématiques et des outils statistiques : Cotonou, carrefour mondial de l’économétrie

Il se tient depuis ce jeudi 12 juillet, à l’hôtel Golden Tulip Le Diplomate, l’édition 2018 de la Conférence Africaine de la Société d’Econométrie. Une rencontre internationale qui vise à contribuer à l’avancement de la théorie économique dans sa relation avec les statistiques et les mathématiques.

Comment faire pour que les mathématiques, la statistique et l’économie aident à bâtir la croissance économique du Bénin et par ricochet du continent africain ? Telle est la problématique centrale qui sous-tend ces assises. Démarrée depuis le 11 juillet par des rencontres ‘’Be to Be’’, des cours magistraux en économie, en statistique, en analyse mathématique, en application au commerce international et en développement économique, la Conférence Africaine de la Société d’Econométrie a pris ses quartiers à Cotonou ce jeudi avec l’ouverture officielle, placée sous la présidence du ministre en charge des Affaires Etrangères, Aurélien Agbénonci.


Pour le Professeur de Sciences Economiques et Politique, Léonard Wantchékon, Président de African School of Economics et membre de la société d’Econométrie, « l’objectif principal de la rencontre est de promouvoir l’usage des mathématiques et des outils statistiques pour mieux comprendre les tendances économiques afin de formuler des politiques plus adaptées ». C’est pourquoi, il est prévu durant les assises, des conférences-débats, en l’occurrence sur l’inclusion financière, l’agriculture et le développement, les femmes et le développement, l’analyse dynamique à l’économie, l’éducation et la santé.

Ce rendez-vous international des économétriciens, des doctorants, des cadres et experts de la statistique permettra de mettre les participants au même diapason et de partager les expériences des uns et des autres sur la problématique de l’économétrie. « L’économie imparfaite se caractérise par le manque d’informations, d’innovations technologiques, la corruption, les mesures politiques mal conçues. Or nous voulons profiter de cette conférence pour faire connaitre l’économétrie et montrer qu’elle n’est pas une science exotérique, mais plutôt une science exacte qui trace les vrais sillons en matière de développement » explique Léonard Wantchékon.


« L’économétrie est une méthode rigoureuse pour analyser les phénomènes économiques et sociaux permettant de répondre de façon précise aux problèmes de développement » soutient Léonard Wantchékon pour qui « une combinaison des meilleurs outils analytiques et quantitatifs est indispensable à la compréhension des nouveaux modes de comportement ». Ce à quoi répond l’économétrie qui se veut une science exacte qui trace les sillons du développement.

Au nombre des personnalités présente pour l’édition 2018 de la conférence africaine de la société d’Econométrie figure le Prix Nobel d’économie 2007, Roger Myerson.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *