Promotion de la Planification Familiale dans les communes : L’ANCB œuvre pour une meilleure santé sexuelle et reproductive

Une meilleure santé sexuelle et reproductive dans les 77 communes du Benin. C’est l’ambition de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB).

Avec à sa tête le maire de Bohicon, Luc Sètondji ATROKPO, l’institution s’est officiellement engagée à œuvrer davantage pour assurer aux populations à la base, un mieux-être. Cela à travers le Projet de Promotion de la Planification Familiale dans les villes du Bénin (PF), cofinancé par la Fondation Bill & Melinda GATES, l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) et la Ville de Paris, lancé ce mardi 13 août 2019, lors de la première session du comité de suivi.

Selon le président de la Commission thématique « Genre, Affaires Sociales et Participation Citoyenne », Sévérin d’ALMEIDA, représentant le président de l’ANCB, le Projet de Promotion de la Planification Familiale dans les Villes du Bénin a pour but d’augmenter l’implication des communes béninoises dans la promotion de la planification familiale à travers l’élaboration et la mise en œuvre de stratégie ou de politique, contribuant ainsi à la croissance du taux de prévalence contraceptive chez les femmes en âge de procréer d’ici à 2021.

Le projet sera mis en œuvre dans cinq communes, qui seront sélectionnées par appel à manifestation d’intérêt.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *