Promotion de la CIVIC TECH (CiTé.bj) : Les communes bénéficiaires initiées aux nouveaux outils de participation citoyenne

Luc Atrokpo entouré dé Gildas Agonkan et de Hervé STERKERS au lancement de l’atelier d’approfondissement des outils de participation citoyenne

Le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB), le maire Luc Sètondji ATROKPO a procédé ce lundi 10 décembre 2018 à Bohicon, à l’ouverture officielle de l’atelier d’approfondissement de quelques outils de participation citoyenne en présence de l’honorable député Gildas AGONKAN, président du Réseau des Parlementaires pour la Décentralisation et le Développement Local et de Hervé STERKERS, représentant du Centre International de Développement et de Recherche (CIDR).

Prévu pour durer trois jours, cet atelier qui entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet de promotion de la Civic Tech c’est-à-dire la participation citoyenne au moyen du numérique a été financé par l’Agence Française de Développement (AFD).

Présenter en profondeur les outils retenus; Définir un contenu pour chaque outil en tenant compte du contexte national et du contexte local et Élaborer plan d’accompagnement des communes dans la mise en œuvre de ces outils. Voilà les trois objectifs poursuivis par l’ANCB et son partenaire technique le CIDR en organisant cet atelier. Il s’agit en réalité comme l’a précisé le président de l’ANCB dans son allocution d’ouverture, du prolongement d’un premier atelier organisé à Cotonou en octobre dernier. En effet, au cours dudit atelier, les participants venus d’Avrankou, de Baniokoara, de Bohicon et de Toffo qui sont les quatre communes bénéficiaires du projet CiTé.bj ont été entretenus sur de nouveaux outils de participation citoyenne que sont, le conseil de citoyens, l’espace citoyen et l’évaluation citoyenne.

LIRE AUSSI : 

https://leleaderinfobenin.net/lancement-du-projet-cite-bj-luc-atrokpo-et-lafd-oeuvrent-pour-lamelioration-de-la-qualite-des-services-publics-de-base/

Ces trois outils non encore expérimentés au Bénin, ont déjà produit des résultats très encourageants dans d’autres pays de la sous-région, a fait savoir le président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO, dans son discours d’ouverture de l’atelier. Il a donc invité les participants à l’assiduité pour tirer meilleure partie de l’atelier. Le député AGONKAN pour sa part, s’est réjoui de la bonne collaboration qui existe entre son réseau et l’ANCB avant de réaffirmer sa disponibilité à accompagner l’association dans l’atteinte de ses objectifs. Le représentant du CIDR Hervé STERKERS quant à lui, a émis le souhait que les nouveaux outils qui seront approfondis au cours de l’atelier puissent contribuer à améliorer la qualité de la participation citoyenne dans les communes retenues par le projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici