Projet de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance : L’ANCB et le SP-CAN scelle un accord de partenariat

Le Président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) a procédé ce lundi 8 juillet à une signature de Convention de partenariat avec le Secrétariat Permanent du Conseil de l’Alimentation et de la Nutrition. Cela dans le cadre du Projet de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance.

Ledit projet qui couvre 48 communes pour la période 2019-2024 est une initiative du gouvernement qui entend renforcer le capital humain pour améliorer la croissance économique et réduire durablement la pauvreté. Subventionnée par la Banque Mondiale à hauteur de 50 millions de dollars soit plus de 25 milliards de Fcfa, Le Projet de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (PNDPE) vise à améliorer la mise en oeuvre des interventions et des services de nutrition et de développement de la petite enfance dans les zones ciblées des communes bénéficiaires. Il vise principalement les enfants de moins de 5 ans, ainsi que leurs mères, leurs pères et les personnes qui assurent leur garde (grands parents, adolescents…) dans les communes ciblées.

Selon le Président de l’ANCB, “en choisissant d’investir dans le développement de la petite enfance, l’Etat béninois a fait l’option d’assumer ses responsabilités en offrant à notre pays la chance d’avoir des ressources humaines bien portantes et dotées de pleines capacités futures. En effet, nous nous apercevons tous avec les différentes expériences, combien sont dangereuses et néfastes, les conséquences de la malnutrition sur l’enfant et son développement. C’est pour cette raison que l’ANCB est très heureuse d’être partie prenante à la mise en œuvre de ce projet dont les objectifs concourent très bien à la concrétisation de ses ambitions pour les communes.”

C’est pourquoi, au nom de l’ANCB, Luc Atrokpo s’engage à faire procéder à la mise en œuvre efficace et efficiente des différentes activités retenues dans le cadre de ladite convention. “Ceci, à travers entre autres, le respect rigoureux de toutes les procédures de gestion du Projet ; la tenue d’une comptabilité générale respectant les principes comptables généralement admis sur le plan national; la soumission à l’avis de non objection du Projet, des termes de référence de toutes les activités à exécuter dans le cadre de la présente convention, nonobstant leurs inscriptions au plan de travail annuel ; le respect des autorisations budgétaires accordées par le Projet  sans oublier la facilitation du suivi des activités financées et la vérification des comptes par les services compétents du Projet et les auditeurs externes.”

Pour le Secrétaire Permanent du Conseil National de l’Alimentation et de la Nutrition, Roch Mongbo, les rôles et responsabilités de l’ANCB, dans la mise en oeuvre du Projet se presentent entres autres sur l’encadrement des communes afin qu’elles consolident leur engagement dans la nutrition ; sur un plaidoyer pour l’ouverture d’un guichet FADEC-Nutrition et que l’accompagnement des communes dans la mobilisation des ressources dans le cadre de la mise en oeuvre des activités du Cadre Commun des Résultats et de capitaliser les acquis dans la perspective d’une diffusion en direction d’autres communes non actuellement ciblées par le Projet.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com