Processus d’existence légale des partis politiques : Voici les recommandations  »à polémique » de Sacca Lafia

Depuis la récente rencontre entre le chef de l’Etat et les partis politiques de l’opposition, le ministre Sacca Lafia a enclenché le processus pour permettre aux partis non en règles vis-à-vis de la charte des partis politiques et du code électoral de se mettre en règle, puisque depuis le 17 mars 2019, ils n’ont plus d’existence légale.

LIRE AUSSI :

https://leleaderinfobenin.net/existence-legale-lusl-oppose-un-refus-ferme-et-categorique-aux-demandes-du-ministere-de-linterieur/une/

Ainsi, il leur est demandé de procéder à la création d’un nouveau parti, de sorte que chacun des partis politiques organise une réunion constitutive pour actualiser leurs statuts et règlements intérieurs signés par 3 membres fondateurs dûment mandatés et faire une déclaration administrative.

Ils doivent également éviter de positionner à la tête des instances dirigeantes des personnes recherchées ou condamnées par la justice.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici