Prison de Missérété : Des tirs de gaz lacrymogène entendus

Ecoutez le post

La prison civile de Missérété est depuis hier, mercredi 06 mai, en proie à un soulèvement des détenus et ce jeudi, on apprend que des tirs de gaz lacrymogène ont été entendus aux alentours.

Selon le site de La Nouvelle Tribune, « un peu avant 9 heures, des tirs de gaz lacrymogène ont été entendus pendant une vingtaine de minutes aux alentours de la prison civile de Missérété. L’objectif est de disperser les détenus toujours remontés contre l’administration pénitentiaire ».

LIRE AUSSI : Pour Bradage de domaine public : Modeste Toboula déposé à la prison civile de Missérété

En effet, depuis hier, les détenus de cette prison ont manifesté contre une opération de fouille initiée par le Commissaire Principal Yèkpè, Directeur général de l’Administration pénitentiaire. Informé de l’existence d’un réseau de cybercriminels dans la prison, les responsables pénitenciers ont ouvert une enquête aux fins de procéder à la fouille des cellules. Ce qui a permis de procéder à la saisine de plus de 70 Smartphones et androïdes ; objets dont la détention selon le règlement intérieur de ce lieu carcéral, est interdite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici