Présidentielle 2021: Daniel Edah renouvelle son engagement politique

C’est après un constat de la situation socio-économique et politique que traverse le Bénin depuis les législatives d’avril 2019 et la récente fermeture des frontières nigérianes, le tout au fond de morosité économique, d’angoisses et de sentiments de révolte que Daniel Edah, renouvelle son engagement politique vis-à-vis des Béninois.

Dans une déclaration faite sur sa page Facebook, le leader du MPS estime que « en réponse aux difficultés économiques, politiques et sociales actuelles, il a rêvé d’une ère de grande prospérité et d’unité nationale point le Bénin ». Et pour y arriver, il a tenu à déclarer le renouvellement de son engagement politique qui est une pure grâce de Dieu.

Ci-dessous la déclaration de Daniel Edah

LE BENIN DE MON REVE,
LE BENIN DE NOTRE REVE

Béninoises,
Béninois,
Mes chers compatriotes,

Depuis un certain temps, la tension couve au plan social, une certaine confusion s’installe sur le plan politique tandis qu’au plan économique nous sommes pris de court par l’absence de construction de l’économie de production et de transformation que nous appelons de tous nos vœux.

Je comprends les angoisses, les sentiments de révolte contenus dans la crainte de représailles et je sais qu’à trop forcer une bouteille pleine, elle finit par s’exploser. Nous n’irons pas à ce point-là car Dieu est avec nous.

Que la paix et la sérénité vous soient données en abondance !

Mes Chers Compatriotes,
Comme toute œuvre humaine, le passé et le présent de la gouvernance de notre pays connaissent des hauts et des bas.
Nous nous félicitons pour toutes les avancées enregistrées depuis le 1er août 1960 et nous engageons à mobiliser les compétences indiquées pour discerner, dans l’héritage du système défaillant, les acquis à sauvegarder et les ablations à opérer.

A présent, l’heure a sonné pour le Bénin de faire le bilan de la mise en œuvre des actes de la conférence nationale de février 1990 et capitaliser ses compétences internes et externes pour opérer la nécessaire révolution dans les mœurs politiques pour instaurer la gouvernance politique adaptée à la prospérité économique et la stabilité sociale du pays.

L’heure a sonné pour mettre en œuvre une gouvernance politique inclusive offrant une bonne représentation dans les instances décisionnelles aux femmes pour leur participation accrue, aux jeunes pour à la fois capitaliser leur énergie et créativité et les préparer à assumer une relève efficace dans un souci de durabilité de l’action publique. La gouvernance inclusive devra aussi tendre la main aux compétences et expertises disponibles dans la diaspora béninoise pour accroître leur sentiment d’appartenance à la Nation et faciliter leur active implication dans la construction de l’économie de production et de transformation.

L’heure a sonné pour la construction de l’économie de production et de transformation pourvoyeuse d’emplois pour tous et génératrice d’une croissance économique inclusive, ressentie dans la santé des entreprises privées, dans la création des emplois et les revenus des ménages partout sur le territoire national.

Je salue les contributions de tous les anciens et actuels dirigeants au processus de développement de notre pays qui est et demeurera un chantier ouvert sur lequel se relaient les générations successives. Ils ont donné et continuent de donner ce qu’ils peuvent, avec leurs succès et leurs échecs respectifs.
Je voudrais les assurer qu’avec les conseils de ceux et celles d’entre eux qui se rendront disponibles, nous capitaliserons sur leurs succès et tirerons leçon des échecs qui leur sont attribués.

Je suis persuadé que pour obtenir des résultats différents de ce que nous avions connu par le passé et que nous connaissons depuis le 6 avril 2016, il nous faut penser et agir différemment, changer notre manière de nous conduire et de gouverner la cité. Nous le ferons.

LIRE AUSSI :

Fermeture frontières Nigéria – Bénin : Daniel Edah y voit l’heure de l’économie de production et de transformation

Chers Compatriotes,
En réponse aux difficultés économiques, politiques et sociales actuelles de notre pays, j’ai une bonne nouvelle.

J’ai fait un rêve où Dieu annonce une ère de grande prospérité et d’unité nationale pour le Bénin où IL FERA BEAU.

J’ai rêvé du Bénin économiquement prospère et socialement stable, un Bénin d’unité et de grands espoirs qui attire, rassure et inspire, un Bénin à économie de production et de transformation, un Bénin où les forces de défense et de sécurité sont réconciliées avec le peuple qu’elles sont chargées de défendre tout en assurant la sécurité des biens et des personnes.

Dans les conditions difficiles actuelles que traverse notre pays où l’unité nationale devient un défi avec de nombreux compatriotes exilés et prisonniers politiques en plus des tueries et destructions post-électorales des 1er et 2 mai 2019, il est difficile voire impossible pour un leader politique dont le projet de société se résume à la vengeance, au règlement de comptes, aux représailles et à la haine d’incarner la solution pour le Bénin.

Parce que nous savons que personne parmi les acteurs de l’opposition et de la mouvance actuelles ainsi que leurs protégés n’est entièrement étrangère aux difficultés que traverse le pays,
Parce que nous souhaitons la paix ainsi que le retour au pays des exilés et la libération des prisonniers politiques,
Parce que nous ne voulons pas que d’autres citoyens béninois soient contraints à l’exil ou emprisonnés pour leurs opinions politiques,
Parce que sans notre unité nationale la prospérité solidaire du Bénin n’est pas possible,
Nous faisons le choix de l’Amour et invitons tous les acteurs politiques de l’opposition comme de la mouvance à également choisir l’Amour qui surpasse et conditionne tout, y compris la loi.

Voilà pourquoi, en plus de l’engagement à organiser la deuxième conférence nationale pour donner un nouveau souffle consensuel à notre processus démocratique, nous sommes disposés à composer avec tous les partisans de la mouvance et de l’opposition actuelles qui comprennent qu’il est temps d’abandonner toute politique de vengeance, de règlement de comptes ou d’exclusion pour ensemble faire avancer le Bénin, pour ensemble restaurer l’image de notre pays auprès de nos voisins et de la communauté internationale.

Mes Chers Compatriotes,
Après ma participation à l’élection présidentielle de 2016, je tiens à déclarer que le renouvellement de mon engagement politique est une pure grâce de Dieu et non un mérite personnel comparable ou opposable à celui d’un autre citoyen qui nourrirait l’ambition légitime d’incarner la solution pour le Bénin.

Je lance un appel au rassemblement de tous ceux et celles qui croient en la souveraineté de Dieu et font le choix de l’Amour contre la vengeance et les représailles afin que Dieu nous équipe ensemble et nous utilise pour le Bénin prospère et stable, le Bénin d’inclusion, le Bénin où chaque citoyen devient actionnaire de la richesse nationale.

La grâce nous accompagne !

Vive la République du Bénin !

Dieu bénisse le Bénin !

Je vous remercie.

DANIEL EDAH
Candidat déclaré à la Présidence du Bénin

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *