Présidence de Jci Abomey-Calavi Elite : Romaric Banon investi sous le sceau de la valorisation des talents

Elu à l’issue de l’assemblée générale élective le 23 septembre 2017, Romaric Tankpinou Banon a été investi dans ses fonctions de président de la Jeune Chambre Internationale (Jci) Abomey-Calavi Elite ce dimanche 10 décembre 2017. La cérémonie de passation de charges s’est tenue à l’Infosec, à Cotonou.

L’Infosec, à Cotonou, était aux couleurs de la Jeune Chambre Internationale (Jci). Une belle cérémonie, solennelle et symbolique. Romaric Banon est investi dans ses charges de président 2018 de la Jci Abomey-Calavi Elite, une des 40 organisations locales de la Jci Bénin. Organisée suivant les textes de la Jci Abomey-Calavi Elite et la tradition Jeune Chambre, cette cérémonie est l’aboutissement d’un processus rigoureux et édifiant entamé fin août 2017. Ce processus de renouvellement des instances dirigeantes de la Jci Abomey-Calavi Elite a débuté par l’installation du comité des candidatures, le lancement de l’appel à candidatures, l’étude des dossiers des candidats, l’audition des candidats, puis le vote. A l’assemblée générale élective du 23 septembre 2017, le candidat-président à l’époque et tous les candidats au Comité directeur local (Cdl) 2018 ont été plébiscités. A la cérémonie de ce dimanche, ultime étape de ce processus, Romaric Banon a reçu les différents attributs qui lui confèrent le statut de président.

De ses prédécesseurs, le 9ème président de la Jci Abomey-Calavi Elite, a reçu son badge, le collier présidentiel, puis le maillet.  Romaric Banon prend ainsi les rênes de son organisation locale avec la bénédiction et les conseils de la présidente sortante. « Je ne saurais finir (mon discours, ndlr) sans vous dire, à vous, valeureux membres de la nouvelle équipe, toute la confiance placée en vous pour la conduite de la Jci Abomey-Calavi Elite en 2018 », a-t-elle assuré. Elue elle-même vice-présidente nationale, Christiane Kpohouegbé exhorte la nouvelle équipe dirigeante, composée de ses anciens collaborateurs, « à plus de détermination et d’engagement pour valoriser nos talents en battant votre propre record.»

L’impact d’accord, mais le membre d’abord

Romaric Tankpinou Banon place son mandat sous le thème « valorisons nos talents ». Il s’agit de « réveiller et célébrer le meilleur qui est en chacun de nous, faire rayonner le potentiel de notre communauté, explique-t-il dans son discours d’investiture. C’est accepter que nous avons des talents, nous sommes des talents, et qu’à ce titre nous sommes la priorité de notre OL. C’est donc un recentrage de nos actions autour de la mise en valeur du membre, des initiatives des membres et plus d’espace pour faire face aux défis internes.» Pour concrétiser cette vision, Romaric Banon et son Cdl agiront suivant trois axes d’actions.  Ils œuvreront pour le renforcement du professionnalisme et le sérieux dans la gouvernance de l’organisation locale  à travers l’acquisition des matériels et outils bureautiques et administratifs et leur exploitation réelle  dans la gestion courante ; la réhabilitation du membre individuel comme étant la priorité des priorités ; la promotion des mécanismes de valorisation des initiatives entrepreneuriales des membres à travers la création du club des entrepreneurs et un appui en coaching et networking ; puis la signature d’un contrat d’impact avec un arrondissement d’Abomey-Calavi pour y concentrer à l’avenir les énergies de l’organisations en termes de projets. Justement, sur le plan des projets communautaires, deux projets phares seront concrétisés. D’abord, l’édition 2 de l’Académie de communication et des médias, un projet destiné à former des jeunes capables d’assurer avec professionnalisme les relations publiques, l’image et la communication des associations et clubs services. Ensuite, le Programme intégré de Mobilisation pour l’autonomisation des filles et des femmes. Ce projet a pour vocation  d’agir contre le harcèlement sexuel et les grossesses en milieu scolaire.

De précieuses pierres pour la réussite du mandat 

« Sur le plan interne, il y a le Projet de Renforcement Institutionnel et de Modernisation Organisationnelle. Ce projet a pour objectifs, entre autres, de résoudre les problèmes logistiques et matériels de notre institution commune », a poursuivi le président investi. « Pour relever ces défis, a-t-il souligné, nous avons humblement besoin de notre détermination à toute épreuve, de la cohésion dans l’action, de la motivation des membres et du précieux soutien des partenaires.» Déjà, le CDL 2018 peut compter sur le soutien de Ibrahim Moussa, parrain de la cérémonie de passation de charges. « Je suis honoré d’avoir été choisi comme parrain de la passation de charges », s’est félicité M.Moussa, consacré il y a un an membre d’honneur de la Jci Abomey-Calavi Elite. « J’ai pris cet appel de parrainage comme un appel de responsabilité. Je ferai donc de mon mieux pour être aux côtés du CDL 2018 et apporter ma pierre à l’édifice pour la réussite du mandat », a-t-il assuré.

La Jci est un réseau mondial de jeunes citoyens actifs (18 à 40 ans). Sa mission est d’offrir aux jeunes des opportunités de développement qui leur permettront de créer des changements positifs. La Jeune Chambre est présente dans plus de 112 pays dont le Bénin. Au Bénin, reconnue organisme d’utilité publique par le gouvernement, la Jci (Jci Bénin) compte 40 organisations locales, dont la Jci Abomey-Calavi Elite, reparties dans tout le pays. Elles interviennent sur le terrain dans les domaines de la gouvernance, l’éducation, la santé, la culture, le leadership, l’entrepreneuriat, le développement personnel et professionnel.

Cell-Com/Jci Abomey-Calavi Elite

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter