Pour mieux défendre les idéaux du régime Talon: Paulin Akponna réclame un symbole de la rupture à Savè

Expert-comptable, Président de l’ONG “Ensemble pour Bâtir”, Paulin Kingnidé Akponna est l’un des soutiens du président Patrice Talon. Originaire de la commune de Savè, c’est avec joie qu’il a accueilli la mise en place du Cadre de Concertation de la Jeunesse des Collines (CCJC).

Le Ccjc à sa naissance, avait assigné pour mission d’accompagner le chef de l’Etat pour la mise en œuvre de son programme d’action. C’est d’ailleurs cette feuille de route, qui tombe sous le charme de Paulin Kingnidé Akponna. Depuis l’installation en juin dernier du bureau départemental du Ccjc, il n’a jamais marchandé son soutien aux cotés des responsables de ce creuset. Il a toujours exprimé sa disponibilité comme s’il en avait reçu un mandat.

A l’occasion de l’inauguration du siège du Ccjc samedi dernier à Glazoué, Paulin Akponna a déclaré que la commune de Glazoué en abritant ce siège, a désormais un symbole de la rupture. « La commune de Savè qui soutient sans faille le Chef de l’Etat, a aussi besoin d’un symbole » poursuit-il, avant d’évoquer en exemple, la mise en place des ‘’ambassadeurs de Tchabè’’, qui ont pour mission la vulgarisation du PAG.

Le Ccjc doit sortir de l’informel
Paulin Akponna nourrit de très belles ambitions pour le cadre de concertation de la jeunesse des collines. Il a proposé à maintes reprises aux responsables du cadre, la formalisation du creuset afin qu’il se dote d’une base juridique. Il renchérît que le Ccjc doit sortir de l’informel pour jouer pleinement son rôle aux côtés du chef de l’Etat. Au-delà des textes juridiques, Paulin Akponna l’un des parrains de ce regroupement, attend des animateurs du Ccjc, l’élaboration d’une feuille de route propre au creuset et la mise en œuvre de mécanismes d’auto-évaluation pour suivre de près l’évolution des chantiers gouvernementaux. L’ambition de Paulin Akponna à travers ces défis est la formation d’une relève de qualité qu’il appelle de tout son vœu.

Ses propositions et ambitions pour la survie du Ccjc le classe au rang des guides incontestables du Cadre de Concertation de la Jeunesse des Collines. Il mérite qu’en son temps, la jeunesse des collines lui retourne l’ascenseur.

Un extrait de son message à l’endroit de la jeunesse des collines
« J’ai vécu de très près les derniers moments de l’organisation de cette inauguration. Brice Dotché a bravé la maladie, il a bravé les difficultés et a fait des voyages nocturnes. Il était prêt à tout. En ma qualité d’enseignant, à un moment donné, j’ai été très désespéré pour notre jeunesse, mais aujourd’hui sous la rupture, Dieu a voulu qu’il en soit ainsi, on y peut rien, n’en déplaisent aux nostalgiques d’un passé récent. Sous la rupture, Dieu a voulu que la jeunesse apaise mon cœur et redonne espoir à toute une Nation. Brice Dotché est un exemple de la jeunesse battante qui poursuit la réussite. L’inauguration de ce siège en est un symbole. Je voudrais saisir cette occasion pour rappeler mon appel de Soclogbo où je demandais aux responsables du Ccjc de doter le cadre des textes de base. En ma qualité d’expert-comptable, je peux vous assurer que c’est un document extrêmement important pour l’avenir du Ccjc. Il faut que le cadre se dote des statuts et règlements intérieurs et que ses documents soient enregistrés au ministère de l’intérieur. Le cadre de concertation de la jeunesse des collines vient d’avoir un symbole pour la rupture, je voudrais en qualité de natif de Savè, demander au chef de l’Etat d’accorder aussi un symbole à savè. Save a besoin d’une agence pour sa réhabilitation. Nous exhortons le chef de l’Etat de faire honneur à la jeunesse rupturienne en accordant ce symbole à Save. Parce qu’à l’instar des autres communes, Savè soutient le Programme d’Action du Gouvernement à travers le programme des ambassadeurs Shabès du PAG».

SOURCE : Gilbert DAGAN

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter