Passation de service au GIABA : Kimelabalou ABA s’installe

Le nouveau Directeur Général du GIABA, Kimelabalou ABA

Le siège de l’institution communautaire spécialisée en charge de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, GIABA a servi de cadre ce jeudi 1er mars 2018 à la passation de charge entre le Directeur Général sortant, Adama Coulibaly et le nouvel entrant, Kimelabalou ABA.

« Il est de l’ordre naturel des choses, de la vie des Institutions et de leurs leaders que les cycles doivent se dérouler. La fin d’un cycle marque toujours le début d’un autre, mais notre responsabilité commune, c’est d’agir de telle sorte que la maxime de notre action puisse être érigée en règle universelle ». C’est au travers de ces propos teintés d’émotion et de satisfaction que le Directeur Général sortant, Adama Coulibaly s’est permis de faire le bref bilan de son parcours à la tête de l’institution panafricaine. 4 années au cours desquelles, avec ses collègues, il a œuvré à faire du GIABA une Institution de référence en matière de promotion des normes mondiales de lutte contre la criminalité financière transnationale, concrétisant ainsi la vision commune de l’institution inscrite en lettres d’or dans le Plan Stratégique 2016-2020.

Car pour lui, « faire rayonner une Institution aussi technique que le GIABA dans le contexte régional actuel où son rôle s’amplifie en se complexifiant, n’est pas une tâche a priori aisée. Mais cela reste une mission exaltante et passionnante ». C’est pourquoi, il a exhorté son successeur à mettre son parcours et sa riche expérience au service de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Une invite saluée à juste titre par le nouvel entrant, Kimelabalou ABA, qui appelle d’ores et déjà à « la mise en commun de nos efforts est plus qu’une nécessité pour apporter une riposte adéquate à ces fléaux précités dont les auteurs n’hésitent pas à passer gratuitement des méthodes opératoires de commission de leurs méfaits à travers les moyens de communications modernes ».
Car poursuit-il « nous avons le devoir de mener des actions concertées afin de prévenir les actes terroristes et de priver les criminels de leurs produits illicites qu’ils n’hésitent pas à investir dans la commission des violences, des attentats terroristes aux fins de déstabilisation des institutions légalement établies et de sabotage des économies nationales. »

 

Le nouveau Directeur Général du GIABA, Kimelabalou ABA face à ses grands chantiers

A peine entré dans ses fonctions, Le nouveau Directeur Général du GIABA, Kimelabalou ABA, prend déjà la mesure des défis qui l’attendent durant son mandat. Dans son allocution, il en a énuméré quelques-uns dont :
• Poursuite des actions déjà planifiées conformément au plan stratégique 2016-2020 ;
• Rendre plus dynamique le site internet du GIABA ;
• Renforcement des capacités du Secrétariat en termes de ressources humaines ;
• Mobilisation des ressources financières et recherche de nouveaux partenariats pour soutenir les actions du GIABA ;
• Respect scrupuleux des principes de transparence et de reddition des comptes dans la gestion des fonds alloués ;
• Accompagnement de tous les Etats membres pour le renforcement de leurs dispositifs de LBC/FT ;
• Poursuite du renforcement des capacités de toutes les parties prenantes de LBC/FT ;
• Parvenir à terme à une loi uniforme de LBC/FT dans la communauté du GIABA ;
• Définition d’une nouvelle vision axée sur les résultats au terme du présent plan stratégique.

 

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter