Paiement d’arriérés salariaux : 3 milliards débloqués sans aucune grève des travailleurs


Le Conseil des Ministres réuni sous la présidence effective du Chef de l’Etat, ce mercredi 18 décembre 2019, a autorisé le paiement d’arriérés salariaux s’élevant à trois milliards de FCFA aux agents de l’Etat. Un paiement cumulé aux salaires du mois de décembre 2019.

Une véritable bouffée d’oxygène pour les agents de l’Etat en cette période de fêtes de fin d’année, d’autant que la décision fait suite au compte rendu fait par le ministre de l’Economie et des Finances des arriérés salariaux dus par l’Etat à ses agents ainsi que le point d’étape de leur apurement.

En effet, à l’avènement du Gouvernement de la Rupture en avril 2016, l’Etat devait 70 milliards de FCFA à ses agents au titre des glissements catégoriels entre 2005 et 2015. Ainsi, en réponse aux attentes et doléances des travailleurs, le Gouvernement a, chaque année depuis 2016, procédé à des remboursements partiels. Les trois milliards déboursés pour cette fin d’année constitue une partie substantielle de ces arriérés.

En redonnant ainsi le sourire aux travailleurs qui n’ont pas eu besoin d’aller en grève avant d’obtenir leurs arriérés de salaire, il apparaît clairement que l’assainissement des finances publiques enclenché par le gouvernement a permis de rester fidèle aux engagements pris de procéder aux paiements chaque fois que l’état de la caisse commune le permet. Signe que l’esprit de responsabilité du Président Talon et la gestion rigoureuse des finances publiques sont indispensables pour favoriser le bien-être pour tous .

Votre publicité ici? Tel:(+229) 60 88 91 28 / 97 76 27 37, redaction@leleaderinfobenin.net
Article précédentBénin : Le compte rendu du Conseil des Ministres du Mercredi 18 décembre 2019
Article suivantRecouvrement des reliquats d’évacuations sanitaires : Le gouvernement veut assainir le secteur de la santé
Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici