Non renouvellement du mandat de l’ANLC : Jean-Baptiste Elias et ses collègues dans la tourmente

 

{gspeech style=3 language=en}


Le chef de l’Etat, Patrice Talon sursoit au renouvellement du mandat des membres de l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC).{/gspeech}

En fin de mandat depuis le 6 mars 2020, les membres de l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (Anlc) ne seront pas remplacés. Selon certaines informations, le Chef de l’Etat, Patrice Talon a demandé l’arrêt du processus de renouvellement de leur mandat en raison de sa volonté de réformer l’institution afin de l’adapter aux ambitions du Programme d’Actions du Gouvernement. Ainsi, il est prévu une relecture de la loi 2011-20 du 11 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin. Une relecture déjà souhaitée par certaines organisations de la société civile à travers un document position, qui préconise que ladite loi prenne non seulement en compte les normes des principales conventions internationales, notamment la convention de l’Union Africaine de 2003 et celle des Nations Unies de 2005. Cela afin de l’adapter mais aux nouvelles formes de corruption.

 

LIRE AUSSI :

https://leleaderinfobenin.net/lutte-contre-la-corruption-alcrer-et-fonac-demandent-une-relecture-de-la-loi/une/

 

L’information a été portée au Président de l’institution, Jean-Baptiste Elias par le biais de deux correspondances en date de janvier puis de mars 2020. L’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) a pour objectif d’instaurer un environnement anti-corruption et une société fondée sur les valeurs citoyennes et éthiques pour un développement durable en République du Bénin.

Jean Baptiste ELIAS ; Elisabeth Afiavi GNANSOUNOU épouse FOURN ; Yélignan Sèna Horace; Florent Vivien ADOUKONOU, Victorien Francisco S. B. ATTOLOU ; Pierre Lucien BRUN ; Bernadette HOUNDEKANDJI épouse CODJOVl ; Godognon Akoué Georges Marc PATHINVOH ; François HOUNKPE ; Madjè Victorin TOGNINOU; Sèwanoudé Ghislaine Justine BOCOVO, épouse ADJAGBONI sont les membres de l’ANLC. Ils avaient été installés le vendredi 03 mars 2017, pour un mandat de trois ans, renouvelable une fois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici