Noël : Christhelle HOUNDONOUGBO au secours des enfants déshérités d’Azôwlissè et de Dassa-Zoumè

 

 

 


La Présidente de l’Ong DÉFENSE SANS FRONTIÈRES a encore fait parler son cœur de mère Thérèsa. En cette veille de la nativité de l’enfant Jésus, elle a rendu visite, comme à son habitude depuis des années, aux pensionnaires de quelques orphelinats et Villages d’enfants SOS dans la vallée de l’Ouémé et dans les collines.

Pour ce faire, Christhelle Houndonougbo s’y est rendue les mains chargées de vivres, des pièces de tissu, des gadgets pour Noël et du numéraire. Pour cette année 2017, la Présidente de DSF-ONG s’est fait accompagner de Roland Da HEFA et de Eric Houdo, d’autres frères généreux qui se donnent également dans les œuvres sociales.


À l’orphelinat St Dominique d’Azowlissè…

En dehors de l’événement grand public dénommé Noël des enfants qu’elle organise et qui réunit plus de 500 écoliers de la circonscription scolaire d’Adjohoun depuis plus de trois ans, Christhelle Houndonougbo a aussi un penchant pour les pensionnaires du Foyer St Dominique d’Azowlissè dans la commune d’Adjohoun.

Ce vendredi 22 décembre 2017, elle y a fait don d’un important lot de vivres, de vêtements, des gadgets à l’effigie de la Noël et une enveloppe financière. Récidive dans ce geste de bon cœur, Christhelle Houndonougbo accompagnée cette fois-ci de ses frères Roland Da Hefa et Eric Houdo, pense que ces genres de soutien sont les bienvenus chaque fois que l’occasion se présente pour ces centres d’accueil qui en ont vraiment besoin.

<<Je souhaite que les uns et les autres puissent attiser cette chaine de solidarité que nous essayons de renforcer chaque fois que nous le pouvons. C’est une mission que nous nous assignons et qui, à notre avis, est noble.>> a-t-elle déclaré.

Poursuivant dans la même logique, elle estime que tous ceux qui ont, ne serait-ce qu’un peu de moyens, devraient s’investir dans ces genres d’actes de solidarité agissante au profit de ces âmes innocentes.

Comme cerise sur le gâteau cette année, la trentaine d’enfants pensionnaires de ce centre a eu l’honneur de recevoir un élu de la commune. Celui-ci s’engage désormais à plaider leur cas au niveau des prises de décisions.

Roland Da Hefa, l’autre Papa Noël connu pour ses actions sociales dans la commune d’Adjohoun, se surprend de découvrir ce centre qui pourra bénéficier désormais de sa générosité en soutien à l’initiative de la Présidente Christhelle Houndonougbo.

<<Nous avons décidé de conjuguer désormais les efforts pour être plus forts et plus efficaces sur le terrain d’actions. Pour ces âmes innocentes qui ont perdu très tôt leurs parents, c’est difficile. Il nous revient à nous autres de les soutenir, de leur donner la joie de passer la Noël comme tous les enfants du monde. Es qualité du Conseiller communal d’Adjohoun, je plaiderai désormais votre cas au cours de nos prochaines sessions>> a-t-il promis aux enfants.

Pour sa part, la Sœur Mireille Kpatènon, responsable de l’orphelinat St Dominique d’Azowlissè, a reconnu à sa juste valeur, le geste de ces généreux donateurs. Pour elle, les bénéficiaires de ces actes sont des âmes innocentes dont personne ne connait l’avenir mais le Seigneur demande de s’occuper d’eux. Nous sommes vraiment contents de votre soutien qui est non seulement matériel mais aussi psychologique…>> a confessé la Responsable de l’OSD d’Azowlissè.

Par ailleurs, les enfants, très reconnaissants envers leurs bienfaiteurs, ont chanté et dansé en guise de gratuité.

L’étape de Dassa-Zoumè

A Dassa-Zoumè dans les collines ce samedi 23 décembre, le geste a été le même, le message aussi pratiquement. Pour les uns, Christhelle Houndonougbo incarne la mère Thérèsa et pour les autres, elle est le messie tant attendu. L’habituée de Village d’enfants SOS Dassa-Zoumè a, cette année, renforcé la consistance du don certainement compte tenu du nombre sans cesse augmentant des pensionnaires de cette maison d’accueil. La régularité, la constance et la fidélité dans cette action sont les qualités qui, entre autres, ont séduit le Directeur des programmes de SOS Dassa-Zoumè.

Chadrac Agbato, face à la donatrice du jour, au nom des enfants, affirme que c’est un caractère rare chez les femmes de sa trempe qu’il faut saluer. <<Vous êtes un soutien régulier, constant et indéfectible. Vous êtes résolue, ferme, constante et régulière. Vous donnez jour après jour des preuves que l’on peut compter sur vous et vous faire confiance. Chaque année, vous donnez à nos enfants de quoi se nourrir, se vêtir, se soigner, s’entretenir. Vous êtes simplement comme un poète qui en des jours impures, vient préparer des jours meilleurs…>> a confié Chadrac Agbato, Directeur des programmes de Villages d’enfants SOS Dassa-Zoumè.

Dans son mot de circonstance, Anne Dossou, porte-parole des bénéficiaires, s’est fondue en remerciement et prière pour la donatrice qu’ils considèrent désormais comme leur maman.

Avant de continuer son périple pour la même cause à l’orphelinat Village Béthanie de Dassa-Zoumè qui accueille plus de 25 enfants vulnérables, la mère Noël Christhelle Houndonougbo a, d’abord, fait un clin d’œil à tous ceux et celles qui s’occupent de ces enfants en difficultés et qui oublient très vite ces mauvais souvenirs pour de bons. Ensuite, elle présume que ce qu’elle donne n’est pas le plus important mais son cœur qui ne cesse de pencher vers les couches défavorables. Enfin, elle a exhorté toutes les personnes de bonne volonté à penser à ces âmes en situation de vulnérabilité afin de pouvoir construire le pays dans une solidarité forte.

Il faut noter que Jérémie Dogbé, Directeur de l’orphelinat Village Béthanie, s’est surpris mais aussi émerveillé de recevoir cet important lot de vivres en cette veille de la Noël où les calculs étaient bien serrés. Somme toute, les bénéficiaires de tous ces centres parcourus peuvent désormais fêter sans heurs ni chagrin outre mesure avec le soutien de Christhelle Houndonougbo, Présidente de DSF-ONG.

Source: CELLCOM / DSF-ONG

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *