Municipales de 2020 à Cotonou: Tapis rouge pour Atrokpo

Le champion de la gouvernance locale, attend patiemment son sacre dans la capitale économique. Habitué à prendre l’ascenseur de la victoire, Luc Sètondji Atrokpo plane sur son vent dominant. Taillé pour Cotonou et sous une avalanche de soutiens, le leader au profil exceptionnel, tient la corde. Partisans et sympathisants fanatisés célèbrent l’illustre baobab du 13ème arrondissement. Atropko poursuit sa marche éclatante vers l’hôtel de ville.


Clin d’œil du destin, un recours anecdotique a vite offert une publicité politique au nouveau maître du littoral. Le politiste requérant a fait une mue spectaculaire pour suivre la direction de l’aquilon. Une séquence de légitimation de la Cour Suprême auréole le baron de l’UP. Un signal aux détracteurs de la machine LSA. Même la brouette de fake news est destinée aux caniveaux. Atrokpo est proche du fauteuil. Il ne lui reste qu’à composter le sésame UP dans les urnes dimanche prochain. Une belle histoire à l’encre de la Rupture.


Palme de l’expérience pour Atrokpo, figure historique de la décentralisation, crédité d’une gamme exceptionnelle sur différentes échelles. Maire de Bohicon et Président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB). Sur son tableau de bord, figure aussi le titre de Président de l’Union des Communes du Zou (UCOZ), point d’orgue d’un absolu leadership départemental.


Homme de connexion, le maire candidat élargit sa sphère internationale. Adoubé par l’Association Internationale des Maires Francophones ( AIMF), Atrokpo jouit d’une grande notoriété . En décembre 2015, il brille à la COP 21 à Paris avec son plan de lutte contre les inondations liées aux eaux de ruissèlement dans le bassin du Zou. Le poste de 1er vice-président du Conseil des collectivités territoriales de l’UEMOA lui offre les clés de nombreuses portes.


Homme politique d’envergure. Il est médaillé des arènes électorales avec à son tableau de chasse plusieurs mandats électifs y compris la députation. Et depuis 2003,membre de l’Exécutif communal dont 12 ans d’une rare dynamique à la tête de la mairie de Bohicon. Ancien cadre de la RB et actuellement membre de la haute hiérarchie de l’UP, il est l’une des fiertés de l’ère Talon.


Cœur habité par la bonté, Atrokpo est un mélange dosé de vertus : humilité, altruisme ,générosité , fidélité en amitié et sens élevé de responsabilité. Il sent le parfum de nos espérances. Esprit en alerte sur la route de développement , il est un réservoir d’initiatives. LSA est l’incarnation du du bien. Intègre et honnête , le maire de Bohicon s’illustré par son incroyable sens de l’écoute, un respect de l’éthique et des valeurs morales ponctué par son sens de l’intérêt général.

Chrétien catholique fervent, Atrokpo puise dans la foi, une inspiration qui guide ses actes et il met le social au cœur de l’action politique. « Donne à quiconque te demande et ne réclame pas ton bien à celui qui s’en empare » répète-t-il citant les Saintes Ecritures ( Luc chap 6 verset 30 ). Il fait de l’amour du prochain la boussole de sa vie. Car le favori des municipales à Cotonou , citant toujours la parole de Dieu, est « convaincu que chaque arbre se connait à son fruit ; On ne cueille pas des figues sur des épines , et l’on ne vendange pas des raisins sur des ronces ».


Le maire de Bohicon a le profil pour prendre les clés de la ville de Cotonou. Un parcours exceptionnel, une vision moderne , une famille politique puissante et des atouts moraux indiscutables. Longtemps préparé pour ouvrir une nouvelle ère, il peut déjà structurer son nouvel agenda. Cotonou tend les bras à l’immense leader.


De la mairie de Bohicon à l’Hôtel de ville de Cotonou, des certitudes font briller la destinée politique de ce juriste de formation. La forte adhésion populaire à la candidature de LSA met les clignotants au vert en vue d’une élévation de ce génie de la décentralisation. Hommes politiques de tous bords, anciens ministres et députés, artistes, femmes des marchés, syndicats de conducteurs de taxi motos sont en mode Atrokpo. Une fusion des masses, une volonté populaire pour porter sur le toit de Cotonou, ce progressiste à la carte de visite impressionnante.


Compétent, serein, optimiste et froidement réaliste, Luc Sètondji Atrokpo, candidat phare de l’UP , tiendra son rang de favori. Comme d’habitude.

Une Chronique de Sulpice Oscar Gbaguidi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici