Montée des eaux du Fleuve Niger : Déjà des morts à Banikoara ?

La montée des eaux annoncée par l’Agence nationale de la protection civile (ANPC), dans un communiqué en date du mardi 27 août 2019, dans 7 Communes du Bénin semble déjà faire des dégâts.

Selon Le Matinal, un cas de décès constaté dimanche 1er septembre 2019 par le chef quartier de Sompérékou A, Vincent Sabi Kparé serait due à la montée des eaux.

« J’ai vu quelque chose bougée dans l’eau. Je me suis rapproché et j’ai vu que c’était un corps inanimé. Immédiatement, j’ai appelé le Ca et le deuxième délégué. Ensemble, on a découvert que c’était un cadavre. On a appelé le commissaire et les sapeurs-pompiers qui sont venus retirer le corps », a-t-il déclaré.

Depuis lors, des dispositions sont déjà prises notamment la mise en place de la Plateforme de gestion des risques et catastrophes à l’image de la Plateforme nationale de gestion des risques afin de limiter les décès dus à la montée des eaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici