Moïse KEREKOU sur la vente aux enchères des migrants : « Une naïveté excessive des Africains finira par les ramener pieds et mains liés dans les geôles lugubres de leurs anciens maîtres »

Moïse KEREKOU, ancien ambassadeur du BENIN en TURQUIE

L’ex-ambassadeur du Bénin en Turquie, panafricaniste, s’est prononcé sur la situation en Lybie, notamment sur le sort réservé aux migrants en Algérie et en Libye, dans le désert ou ils sont vendus comme du bétail. Il revient sur sa page Facebook sur un passage de son ouvrage   »le Manifeste de la Relève », à la page 10, qui répond aisément à cette problématique.

« Tout semble laisser croire que l’élite africaine n’a pas encore compris le sens de la souveraineté internationale, les responsabilités qui en incombent, les grands enjeux mondiaux et la dynamique sécuritaire mondiale. Les peuples africains semblent avoir dormi paisiblement sur leurs lauriers depuis plusieurs décennies, satisfaits de la liberté fraichement acquise de haute lutte et ont joui vilement d’une hypothétique souveraineté. Apaisés et réconfortés, ils se laissaient bercer par les sons mélodieux et hypnotiques produits par la harpe de la liberté.

C’est vraiment relaxant après des siècles de souffrances atroces causées par l’esclavage et la colonisation. Mais, ils ne voyaient point les doigts gantés crochus et les sourires narquois des musiciens qui font feu de tout bois pour retarder le réveil et empêcher la prise de conscience collective libératrice. En tout cas, à voir le peu d’empressement au travail et les nombreux pillages et gaspillages de toutes les ressources confondues, l’on est tenté de dire que les Africains ne sont pas sérieux et sincères. Ils font montre d’une naïveté excessive qui finira par les ramener pieds et mains liés comme par le passé dans les caves de bateaux, les fermes agricoles et les geôles lugubres de leurs anciens maîtres. »

Moïse T. KEREKOU in Manifeste de la Relève

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici