Mission d’écoute et de prospection: Des Elus Français d’Origine Béninoise visitent Parakou, Toffo et Sèmè-Podji

La délégation des Elus français d’origine béninoise, Michel PADONOU (au milieu), Isdeen OUABI ( en bazin) et de Ibrahim OSSENI (en costume)

Une délégation des Elus Français d’Origine Béninoise (Efob) était ce vendredi 14 décembre face aux professionnels des médias, au siège de l’Association nationale des communes du  Bénin (ANCB) pour faire le point d’une mission d’écoute et de prospection qu’ils ont effectué du 06 au 16 décembre 2018.

La délégation composée de Michel Padonou, Isdeen Ouabi et de Ibrahim Osséni, s’est rendue dans les communes de Parakou (à Statut Particulier), de Sèmè-Podji (commune secondaire) et de Toffo (Communes rurales) où des séances de travail ont eu lieu avec les élus locaux béninois et quelques usagers « pour voir et apprécier comment les exigences des citoyens sont au cœur des préoccupations des élus et comment ils agissent pour le bonheur des citoyens. »

Au terme de la mission, des observations ont été faites dans la plupart des communes sillonnées dont la forte diminution de plastiques dans les rues, les efforts pour réduire les tracasseries administratives, les efforts de mobilisation et de gestion efficiente et efficace des ressources publiques, le devoir du compte rendu qui est très privilégié. Mais aussi,  l’absence de compétences avérées et de profil appropriés à certains postes, le problème de l’archivage des dossiers administratifs et celui de la sécurité et la santé au travail.

Des observations qui nécessitent au plus tôt des recommandations notamment sur la nécessité de procéder au renforcement de capacités, d’inciter les communes à installer des poubelles et à continuer la sensibilisation en vue de l’éradication du plastique, la nécessité de promouvoir les énergies renouvelables, en occurrence le solaire et l’exigence d’un cadre de travail qui répond aux normes de sécurité et de santé au travail. C’est pourquoi, les Elus Français d’Origine Béninoise, dans le cadre du partenariat qui les lie à l’ANCB entendent proposer des solutions qui seront étendues à l’ensemble des 77 communes du Bénin afin d’améliorer qualitativement les services offerts aux administrés.

Cette mission fait suite à la signature en juin 2018, d’une convention de partenariat entre l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) et les Elus Français d’Origine Béninoise (EFOB). Un partenariat qui porte entre autres sur le renforcement des capacités des communes béninoises afin d’être non seulement un observatoire de l’évolution des pratiques des services publics de proximité mais aussi le tremplin pour la modernisation du service public de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici