Menace sur la sûreté de l’État : L’Armée de terre renforce les mesures de sécurité aux postes de garde

Fructueux Gbaguidi, Chef d’état-major de l’armée de terre

A travers la note de service N°3181/EMATD2/BECOCS en date à Cotonou du 12 Octobre 2018, l’état-major de l’armée de terre indique les nouvelles dispositions sécuritaires au sein des casernes et des postes de garde.

Selon la note, des menaces d’attaques se prépareraient contre les postes de garde dans les unités de l’armée de terre. Toutes choses qui seraient, selon le contenu de la note, l’oeuvre des individus mal intentionnés en quête d’armes et de munitions. Ces individus pourraient appartenir au groupe des anciens démobilisés et radiés des personnels de l’armée; précise la note de service.

A cet effet, le haut commandement de l’armée de terre demande le renforcement des mesures de sécurité dans tous les postes de garde et autres points sensibles. Mieux, l’entrée de la caserne à partir de 18 heures 30 minutes est subordonnée à la présentation de la pièce d’état militaire.

De plus, toute personne qui ne déclinerait pas son identité après les 3 sommations de la sentinelle devra être abattu sans état d’âme conformément au règlement intérieur; indique le chef d’état-major de l’armée de terre, le colonel Fructueux Gbaguidi.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

About Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *