Médias : Reporters Sans Frontières demande la levée de la suspension de la fréquence de Soleil FM

Depuis quelques jours, la Radio Soleil FM a été suspendue par la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac). Un acte contraire à la liberté de presse selon Reporters Sans Frontières.

Ayant appris la nouvelle, cet organisme qui assure la promotion et la défense de la liberté d’informer et d’être informé partout dans le monde, par la voix de son directeur du bureau Afrique de l’Ouest, Assane Diagne « demande la levée immédiate de cette mesure ».

LIRE AUSSI : 

https://leleaderinfobenin.net/suspension-de-soleil-fm-lupmb-plaide/une/

Pour RSF, « Soleil FM dérange pour ses prises de position hostiles au gouvernement ». Mieux, poursuit l’organisme, sur son site, « le prétexte avancé pour justifier cette mesure cache mal une volonté de priver les citoyens d’un moyen d’information et de réduire au silence toutes les voix critiques »

En effet, selon RSF, la HAAC aurait précisé que la demande de renouvellement a été faite par le directeur de la radio Jérôme Kassa. Or ce dernier ne serait pas habilité à apposer sa signature pour renouveler une convention initialement signée par le propriétaire de la radio privée, en l’occurrence l’opposant politique en exil Sébastien Adjavon.

LIRE AUSSI : 

https://leleaderinfobenin.net/atteinte-a-la-liberte-dexpression-radio-soleil-fm-suspendue-par-la-haac/une/

L’organisme rappelle, par ailleurs que « les ennuis de Soleil FM, radio d’opposition très écoutée au Bénin, ne datent pas d’aujourd’hui. Avant d’être suspendue, elle a souvent été confrontée à des brouilles répétitives et fréquentes de son signal ».

Pour rappel, le Bénin occupe la 96e position sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici