Mauvaise gestion des fonds pour le renseignement : Des fonctionnaires de police et de gendarmerie limogés

Ils sont environ 28 agents de la Police et de la Gendarmerie à faire les frais de leur cupidité et des actes de détournements orchestrés sur les fonds à eux alloués pour la sécurité et les renseignements.

Pour détournement de fonds de la sécurité et pour faux et usage de faux, ces 28 fonctionnaire de la Police et de la Gendarmerie sont victimes d’une opération dénommée ‘’Opération mains propres’’ effectuée par une mission de contrôle menée en octobre dernier dans une cinquantaine d’unités.

Selon des indiscrétions, près de 60 millions de francs CFA ont été dilapidés par certains chefs d’unité qui auraient déposé une partie de l’argent sur leurs comptes personnels. Le contrôle relève aussi que des factures fictives auraient été produites allant jusqu’à des défauts de pièces pour l’approvisionnement en carburant.

Ainsi, les commissaires de police de Porto Novo, de Cotonou et de Ouidah sont tous limogés, avec 60 jours d’arrêt de rigueur. Ils devront également passer devant un conseil de discipline.

A suivre

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *