MARK BRISTOW, Top 46 des africains les plus influents

MARK BRISTOW
MARK BRISTOW top 46

Née à Estcourt, en Afrique du Sud, Bristow a fréquenté le lycée d’Estcourt, puis a obtenu une licence et un doctorat en géologie à l’université du Natal. Dans les années 1970,

il a servi comme officier dans l’armée sud-africaine et a participé activement à la lutte contre la guérilla au Swaziland et en Angola.

Pionnier de l’exploitation du métal jaune en Afrique de l’Ouest avec Randgold, qu’il a fondé en 1995, le bouillonnant Sud-Africain Mark Bristow est désormais à la tête du numéro deux mondial du secteur de l’or, Barrick, avec lequel il a fusionné sa première compagnie en janvier 2019. Depuis cette opération, il exploite des mines sur tous les continents, et plus seulement en Afrique, mais en gardant le modèle qui a fait le succès de Randgold : une direction générale réduite à son strict minimum, centrée sur les performances opérationnelles et sachant déceler des opportunités de classe mondiale, c’est-à- dire pouvant produire chacune plus de 500 000 onces par an.

Constamment sur le terrain, connu pour son franc-parler vis-à-vis des gouvernements sur les questions de gouvernance et de réglementation, Mark Bristow a fait émerger en Afrique de l’Ouest et en RD Congo une génération de cadres locaux compétents qui sont désormais aux manettes des sites africains de Barrick.

Il est marié, a deux fils, il a des maisons à Londres, aux États-Unis, en Afrique du Sud et en île Maurice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici